Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ballydoyle, c’est du lourd !

Autres informations / 04.10.2015

Ballydoyle, c’est du lourd !

LONGCHAMP,

DIMANCHE

 

BALLYDOYLE, C’EST

DU LOURD !

Ballydoyle

(Galileo) a prouvé, en remportant le Total Prix Marcel Boussac (Gr1), qu’elle

était bien la meilleure pouliche de 2ans en Europe. Voilà un nom lourd à porter

qui n’a pas été donné par hasard ! Ballydoyle a laissé une belle

impression dans ce Gr1 et Ryan Moore a monté une course parfaite, mettant hors

course sa principale rivale sur le papier, Antonoe

XX (First Defense). À mi-peloton côté corde,

Ballydoyle a été décalée sur une deuxième ligne par Ryan Moore : Antonoe

s’est retrouvée piégée en troisième épaisseur, le nez au vent, et n’a jamais pu

être cachée. Il y a même eu un contact entre les deux pouliches, dans la courbe

avant la fausse ligne droite. Ballydoyle a eu un parcours parfait. Venue en

pleine piste, elle allait au-dessus de ses adversaires à mi-ligne droite et a

bien accéléré, Ryan Moore la sollicitant à la fin. Elle s’impose d’une longueur

un quart devant Turret Rocks

(Fastnet Rock), vue dans le groupe de tête. Qemah XX (Galileo), vue à

l’arrière-garde, a bien conclu pour prendre la troisième place. Antonoe est

septième et avant-dernière, Vincent Cheminaud respectant la pouliche dans la

ligne droite.

 

Une pouliche pour

l’année prochaine

Ballydoyle a toujours été très estimée par Coolmore.

Placée des Chesham Stakes (L) à Royal Ascot, elle n’a cessé de progresser tout

au long de l’année. Gagnante des Debutante Stakes (Gr2), elle a ensuite conclu

deuxième des Moyglare Stud Stakes (Gr1), surtout battue par le terrain.

Ballydoyle est la propre sœur de Misty for Me et continue de marcher dans ses

traces : Misty for Me avait remporté ce Prix Marcel Boussac et,

auparavant, elle s’était classée première des Moyglare Stud Stakes et deuxième

des Debutante Stakes.

Aidan O’Brien était ravi de la performance de la

pouliche : « Nous sommes

très contents. C’est une pouliche qui bouge très bien et qui aime le bon

terrain. En dernier lieu, elle a été battue dans les Moyglare Stud Stakes, mais

le terrain était trop souple. C’est une superbe pouliche, avec un pedigree

magnifique et beaucoup de classe. Elle est élevée à 100 % par Coolmore et…

elle s’appelle Ballydoyle ! »

 

Ballydoyle ne va

pas en rester là

Gagnante de son Gr1, Ballydoyle pourrait être revue cette

année, même si cela s’annonce peu probable : « Elle dispose d’une option aux États-Unis, où elle pourrait

courir le Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1). Mais elle a déjà beaucoup

fait cette année. Les propriétaires décideront dans les prochaines

semaines. » Et 2016 ? « J’imagine

que nous devrions aller vers une course comme les 1.000 Guinées. »

Si elle va vers les 1.000 Guinées, Ballydoyle tentera de

faire mieux que sa sœur Misty for Me, qui avait conclu onzième du Gr1 pour sa

rentrée, en 2011, avant de remporter les 1.000 Guinées d’Irlande (Gr1). Les

deux pouliches sont assez différentes, comme l’a expliqué Aidan O’Brien : « Misty for Me était aussi une bonne

pouliche, mais elle était plus ronde qu’elle. Celle-ci est beaucoup plus

souple. »

 

Turret Rocks bonne

deuxième

Turret Rocks s’est montrée courageuse pour conserver la

deuxième place, résistant jusqu’au bout au retour de Qemah. La pensionnaire de

Jim Bolger restait sur une prometteuse victoire dans les May Hill Stakes (Gr2),

après avoir été nettement battue dans les Debutante Stakes. Pouliche dure, elle

produit ce dimanche la meilleure performance de sa carrière. Jim Bolger nous a

déclaré : « Elle a réalisé une

très belle performance. Elle avait pour elle le bon terrain car elle a besoin

d’une surface rapide pour faire sa meilleure valeur. Elle possède de la tenue

et pourrait être présentée dans le Critérium de Saint-Cloud, sur 2.000m, cette

année [le 1er novembre, ndlr], à

condition que le terrain soit suffisamment léger. L’année prochaine, elle

pourrait être une pouliche pour les Oaks, sous réserve, encore une fois, de

trouver son terrain. »

 

Qemah, première

française

Qemah a confirmé qu’elle avait beaucoup progressé depuis

ses débuts dans le Prix des Marettes (F) en se classant troisième de ce Total

Prix Marcel Boussac (Gr1). La pensionnaire de Jean-Claude Rouget venait de

laisser une très belle impression dans une "B", et elle se comporte

très bien ce dimanche, finissant fort après avoir été un peu brillante en début

de parcours. Cette belle pouliche devrait réaliser de belles choses l’année

prochaine. Jean-Claude Rouget nous a expliqué : « Qemah court très bien. Elle est devancée par des pouliches plus

endurcies qu'elle. Avec elle, nous avons toujours privilégié l'année de 3ans.

Il ne faut pas oublier qu'elle n'avait que deux courses dans les jambes, et

avait gagné "seulement" une course "B". Elle avait une

grande marche à franchir. Nous sommes contents d'elle et c'est de très bon

augure pour l'an prochain. »

 

Left Hand ne

démérite pas

Left Hand relevait un défi très osé dans ce Prix Marcel

Boussac : tenter sa chance au niveau Gr1 après avoir remporté son maiden pour sa première sortie. Il faut

se nommer Zarkava XX (Zamindar) ou Rosanara XX (Sinndar) pour y parvenir.

Left Hand n’a pas pu s’imposer mais n’a pas démérité. Elle s’est bien reprise

dans la ligne droite, alors qu’elle semblait battue à la sortie du tournant

final. Pierre-Yves Bureau, manager de l’écurie Wertheimer & Frère, nous a

déclaré : « Left Hand court

très bien. C’était la concurrente la moins expérimentée du lot mais elle a fait

une belle ligne droite. C’est encourageant pour le futur. »

 

DÉCOUVREZ “LIVE

PEDIGREE”

Cliquez ici pour télécharger gratuitement le pedigree

ultra-détaillé de Ballydoyle.

Ce pedigree vous est offert en partenariat avec

Weatherbys.

 

Lien à insérer : http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/BALLYDOYLE.pdf

 

Nouveau !

VISIONNEZ LA VIDÉO

DE LA COUSE

"JDG vidéo" est un nouveau service offert par

JDG en partenariat avec Equidia et France Galop.

Cliquez ici pour revoir sa course en VIDÉO

Lien à insérer

http://www.jourdegalop.com/video.php

 

La sœur de Misty

for Me

Élevée par March Thoroughbreds, une des entités de

Coolmore, Ballydoyle est une fille de Galileo

et de Butterfly Cove (Storm Cat).

C’est donc une propre sœur de Misty for Me, qui a aussi remporté le Prix Marcel

Boussac (Gr1), en 2010. Misty for Me avait au préalable enlevé les Moyglare

Stud Stakes (Gr1). À 3ans, elle a déçu pour sa rentrée dans les 1.000 Guinées

de Newmarket, avant de remontrer son vrai visage en enlevant les 1.000 Guinées

d’Irlande (Grs1). Elle a aussi remporté les Pretty Polly Stakes (Grs1) par six

longueurs, devant la championne Midday

(Oasis Dream), et a pris de multiples places au niveau Gr1. Butterfly Cove, la

mère, est restée inédite. C’est une sœur de Fasliyev (Nureyev), gagnant des Phoenix Stakes, du Prix Morny

(Grs1) et premier des Coventry Stakes (Gr2). C’est aussi une propre sœur de Kamarinskaya (Storm Cat), gagnante de

Gr3. Il s’agit de la famille de Desert

Wine, gagnant de Grs1 aux États-Unis et deuxième du Kentucky Derby et des

Preakness Stakes (Grs1).