Djainka des forges défend son titre

Autres informations / 02.10.2015

Djainka des forges défend son titre

LONGCHAMP,

DIMANCHE

 

 

DJAINKA DES FORGES DÉFEND SON TITRE

Djainka des Forges (Kerbella) semble toujours aussi

forte à 6ans. Elle a suivi le

même programme que l’an passé, s’imposant à Newbury dans les Hatta

International Stakes (Gr1 PA), devant Loraa (Mawood), alors qu’elle

effectuait sa rentrée après quatre mois d’absence et sa quatrième place dans la

Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA), sur l’hippodrome de Meydan. Une performance de

choix !

Pas revue depuis, elle semble une favorite logique, d’autant

que son entraîneur, Julian Smart, l’a préservée au maximum. Ce dernier

présentera également Gazwan (Amer), un poulain de 4ans très estimé, et Abhar

(Majd Al Arab), un cheval plus irrégulier mais possédant beaucoup de tenue,

et capable de belles performances quand il est bien luné.

 

La "ligne" du Qatar Cup - Prix Dragon

Préparatoire majeure à cette épreuve, le Qatar Cup - Prix Dragon

(Gr1 PA) a été remporté de bout en bout, et sur un terrain pénible, par Samima

(Dahess), une pensionnaire de Karin van den Bos et des Écuries Royales d’Oman,

qui avait résisté jusqu’au bout à l’attaque de Loraa et à la belle fin de

course de TM Thunder Struck (Majd Al Arab), l’un des pensionnaires

d’Alban de Mieulle avec Kalino (Kaolino) et Majeed (Amer). Très

décevant cinquième, Al Mourtajez (Dahess) souffrait un peu de

déshydratation après la course, mais tout semble revenu dans l’ordre et il

pourrait bien remettre les pendules à l’heure. Il sera accompagné par son

compagnon de couleurs et d’entraînement, Al Mouwaffak (Azadi), à qui

Thomas Fourcy a redonné de la fraîcheur.

 

La ligne de Goodwood

Auteur d’une fin de course remarquée dans les Qatar

International Stakes (Gr1 PA) de Goodwood début août, Sir Bani Yas

(Amer) a renoué avec le succès au moment le plus opportun et constitue l’un des

meilleurs atouts d’Élisabeth Bernard avec les candidatures de Loraa et Djet

Taouy (Dahess). Vainqueur du Derby des 4 Ans l’an passé, Sir Bani Yas a

souffert d’une maladie avant de retrouver petit à petit ses sensations cette saison.

Il a toujours été estimé par Jean-François Bernard et pourrait apporter à son

écurie une victoire pleine d’émotions. Sir Bani Yas devançait à Goodwood Prada

T (Djendel), lauréate de l’Afac-Coupe d’Europe des Chevaux Arabes (Gr1 PA),

au printemps à Saint-Cloud, et qui confirmait qu’elle pouvait rivaliser avec

les meilleurs.

 

Les autres chances tricolores

Facile vainqueur, sur l’hippodrome d’Istanbul, de

l’International Ifahr Trophy (Gr2 PA), Handassa (Madjani) représentera

l’entraînement de François Rohaut et la casaque du cheikh Hamdan bin Rashid Al

Maktoum, tandis que Vulcain du Clos (Monsieur Al Maury), troisième de

l’International Malazgirt Trophy (Gr1 PA), toujours en terre stambouliote, sera

beaucoup mieux sur cette distance. Il représente les Écuries Royales d’Oman et

l’entraînement de Charles Gourdain.