Don tirso couronné

Autres informations / 20.10.2015

Don tirso couronné

PRIX DU MINISTERE DE L'AGRICULTURE À 12,5 % (A)

DON TIRSO COURONNÉ

Don Tirso (Zamouncho) a décroché sa cinquième victoire successive en remportant le Prix du Ministère de l'Agriculture à 12,5 % (A). Alexandre Gavilan a placé le futur lauréat à la corde, au coeur du peloton, pendant le parcours. Vu à l’arrière-garde à l’entrée de la ligne droite, il a dû s’employer pour rejoindre Shrek (Full of Gold) et Coffeetime Pontadour (Ragtime Pontadour). Les trois chevaux ont lutté pendant deux cent cinquante mètres. Don Tirso s’impose finalement avec une encolure d’avance sur Shrek. Coffeetime Pontadour est proche troisième. La génération des 3ans dans la catégorie des 12,5 % et 25 % est de qualité en 2015. Don Tirso a dominé deux très bons sujets. Depuis ses débuts, il impressionne, se montrant capable de fournir un changement de vitesse peu courant pour un anglo-arabe. Didier Guillemin, son entraîneur, nous a expliqué : « C’est le meilleur de sa génération. Il bat le lauréat du Grand Prix des Anglo-Arabes, et Coffeetime Pontadour est également un très bon cheval. Il a beaucoup tiré pendant le parcours et il s’est retrouvé très loin à l’entrée de la ligne droite, mais sa qualité lui a permis de compenser. » Shrek ne démérite pas Shrek ne démérite pas en se classant proche deuxième derrière un très bon poulain. Avant la course, son entourage avait des doutes sur sa capacité à produire une aussi bonne performance qu’à Longchamp, sur le tracé de Tarbes. En effet, Shrek avait remporté de très belle manière le Grand Prix des Anglo-Arabes, la grande épreuve parisienne réservée à la race, face à Illusion Sauvage (Solid Illusion). Ce dernier a encore prouvé ce dimanche, en remportant le Prix Jean Laborde (B), qu’il était le meilleur cheval de ces dernières années dans la catégorie.

La famille d’El Cid III

 Don Tirso est issu de l’une des meilleures familles de l’élevage de la marquise de Moratalla. Dona Carmen (Sollicitor), sa mère, avait décroché huit victoires et six places en quatorze sorties en plat. Elle avait notamment remporté le Grand National et le Grand Prix des Pouliches, deux bonnes épreuves du programme des courses pour anglo-arabes. Au haras, elle a produit l’étalon Regality (Jebeland Pontadour), aujourd’hui disparu, qui fut le meilleur cheval de sa génération en plat. Dona Carmen a également produit don Simon (Jebeland Pontadour), qui a gagné la Poule d’Essai des Anglo-Arabes avant d’entamer une bonne carrière de sauteur. Il s’agit de la famille d’El Cid III (Nithard), qui fut certainement le meilleur 25 % des années 1960 avant d’être exporté au Japon où il fut tête de liste des pères de gagnants.