Donjuan triumphant comme à la maison

Autres informations / 17.10.2015

Donjuan triumphant comme à la maison

DONJUAN TRIUMPHANT COMME À LA MAISON

MAISONS-LAFFITTE, VENDREDI

CRITÉRIUM DE MAISONS-LAFFITTE (Gr2)

Un an après Mattmu (Indesatchel), c'est un autre poulain britannique qui a remporté le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2), après avoir, comme lui, gagné les Rockingham Stakes (L) à York. Mais, à l'époque, trois semaines séparaient les deux courses. Cette année, Donjuan Triumphant (Dream Ahead) a réalisé le tour de force de courir et gagner à six jours d'intervalle ! Et ce représentant du syndicat Middleham Park Racing n'a pas seulement gagné ; il a pulvérisé l'opposition sur un terrain pénible, où les écarts se creusent nettement selon les aptitudes des chevaux...

Pas très bien parti, Donjuan Triumphant a d'abord galopé à l'arrière-garde, puis il a pris la roue de Log out Island (Dark Angel). Dès qu'Alexis Badel lui a demandé de prononcer son effort, à deux cents mètres du but, le poulain s'est facilement détaché, et c'est avec plus de cinq longueurs d'avance qu'il a franchi le poteau en vainqueur.

Ian Alexander, l'un des copropriétaires du poulain entraîné par Richard Fahey, nous a dit : " Il y avait une interrogation sur le terrain, et sur le fait qu'il courait à six jours, avec le déplacement... Mais il a surclassé l'opposition. Nous avions vu qu'il avait quelque chose en plus quand il avait gagné à Haydock un gros handicap. Et à York, il avait aussi fourni une grande performance. Pour moi, c'est un cheval de Gr1, et il devrait revenir en France le 1er novembre, pour disputer le Critérium International, s'il récupère bien. La distance de 1.400m ne lui posera pas de problème. C'est un poulain qui progresse sans cesse, qui a du cadre et qui devrait aussi faire un très bon 3ans. " Richard Fahey a ajouté : " C'est un poulain qui vient des breeze up et, au début, il avait tendance à se montrer trop allant. Cela s'est amélioré avec le temps. Nous allons voir comment il évolue après cette course, mais le Critérium international n'est pas exclu. "

Dressed in Fur, des réclamers aux Groupes...

La seule à avoir refait du terrain dans la phase finale est Dressed in Fur (Excellent Art).

Elle aussi a d'abord attendu, puis elle a fait preuve d'un grand courage pour venir subtiliser la deuxième place à Smash Williams (Fracas) qui a un peu faibli à la fin. La pensionnaire de Pia Brandt réalise la meilleure valeur de sa carrière. Elle avait été réclamée à Dieppe, au mois de juillet, alors qu'elle dépendait de l'entraînement de Karl Burke. Proposée à un taux de 15.000 €, elle avait finalement été achetée par Pia Brandt et Bruno Barbereau pour 25.000 €... Un achat judicieux puisque la pouliche s'est ensuite placée deux fois de Listed, avant de prendre cette deuxième place de ce Gr2. En ce qui concerne Smash Williams, Kevin Manning a mis sur le compte du terrain pénible sa fin de course moins tranchante que d'habitude.

Yakaba K déçoit

La déception est venue de Yakaba K (Medicean), brillante en début de parcours et qui a ensuite complètement cédé. La pouliche n'a sans doute pas apprécié le terrain lourd. Pour sa deuxième sortie, dans le Prix Robert Papin (Gr2), sur une piste également pénible, elle n'avait pas montré sa vraie valeur non plus.

Le premier gagnant de Gr2 de Dream Ahead  Donjuan Triumphant a été acheté pour 30.000 Gns à la Craven breeze up de Tattersalls. Il appartient à la première production de son père, Dream Ahead, à qui il offre un premier Gr2. Sa mère, Mathuna (Tagula), avait gagné en débutant à Deauville pour l'entraînement de Patrick Monfort. Au haras, elle a déjà donné Caledonian Spring (Amadeus Wolf), gagnant de Listed en Grande-Bretagne. Sous la deuxième mère, on trouve les noms de Wild Side (Verglas), lauréate du Prix Chloé (Gr3), et de Round Heels (Daggers Drawn), gagnante des Prix Coronation et La Sorellina (Ls).