Dynaste, un visiteur très ambitieux

Autres informations / 11.10.2015

Dynaste, un visiteur très ambitieux

PRIX CARMARTHEN (GR3)

DYNASTE, UN VISITEUR TRÈS AMBITIEUX

Le pensionnaire de l'Anglais David Pipe, Dynaste (Martaline), se déplacera avec de solides ambitions dans le Prix Carmarthen (Gr3). Sa carte de visite est consistante. Il connaît Auteuil pour s'y être placé à deux reprises en début de carrière. Il a gagné un Gr3 et s'est placé de Gr1 sur les claies et sur les fences, il a enlevé quatre Groupes, dont le Kauto Star Novices' Chase (Gr1) et le Ryanair Chase (Gr1). Généralement, il court bien frais et, régulièrement, les steeple-chasers britanniques font d'excellentes valeurs sur les haies françaises. Pourquoi ? Parce que nos haies s'apparentent à de petits fences. En l'absence de leaders solides chez les hurdlers d'âge français, Dynaste peut donc enlever ce Gr3.

Dans ce lot fourni de treize partants, les adversaires les plus coriaces pour Dynaste seront présentés par Jean-Paul Gallorini. Il s'agit de Roll on has (Policy Maker) et hippomène (Dream Well) qui viennent de conclure respectivement deuxième et troisième du Prix de Compiègne (Gr3). Après avoir passé l'été à l'écurie, Roll on Has est en grande condition cet automne. Elle a échoué de peu dernièrement et, cette fois, elle peut signer une nouvelle victoire de Groupe. Hippomène retrouvera David Cottin avec lequel il a remporté le Prix Renaud du Vivier (Gr1) en 2014. Il aurait certainement aimé un terrain plus lourd, mais s'il peut venir en une fois, dans la ligne droite, il a la classe pour s'imposer.

Dans le Prix de Compiègne, Roll on Has et Hippomène étaient devancés par Saint Firmin (Saint des Saints). Le pensionnaire de Robert Collet était récompensé, par ce succès, des nombreuses places de Groupe qu'il a accumulées. Lorsqu'il peut attendre le plus longtemps possible et venir sur une accélération, il est très dangereux. Mais le terrain risque de ne pas être suffisamment souple pour lui. Même remarque en ce qui concerne Dulce Leo (Priolo). On attendra des progrès de la part de Voiladenuo (Network) et de Dos Santos K (Smadoun), seulement cinquième et sixième du Prix de Compiègne. Il faudra surveiller Monsamou (Bienamado), aussi doué en steeple que sur les haies. Lorsque le terrain deviendra lourd, il pourra frapper un grand coup dans les Groupes, comme il l'avait fait en gagnant le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). Mais dès dimanche, il est capable de prendre une belle place. Dynaste ne sera pas le seul anglais présent à Auteuil puisque Aubusson (Ballingarry) sera de la partie. Cheval dur, vainqueur à Cheltenham, il n'a cependant jamais affronté une telle opposition.