ésoterique xx brille de mille feux sur le rowley mile

Autres informations / 04.10.2015

ésoterique xx brille de mille feux sur le rowley mile

SUN CHARIOT STAKES (GR1)

ÉSOTERIQUE

BRILLE DE MILLE FEUX SUR LE ROWLEY MILE

L’excellente

Ésotérique

(Danehill Dancer) a livré une prestation magnifique dans les Sun Chariot Stakes

(Gr1). La pensionnaire d’André Fabre a gagné facilement et elle a décroché son

troisième Gr1, après ses succès dans le Prix Jacques Le Marois-Haras de

Fresnay-le-Buffard 2015 et dans le Prix Rothschild 2014. Quatrième des Sun

Chariot Stakes l’année dernière, Ésotérique a confirmé qu’elle était encore

meilleure cette saison.

Bien

partie, Ésotérique s’est calée le long de la corde, dans le dos d’Integral (Dalakhani), avec Bawina (Dubawi) à son côté. Elle a eu

son parcours préféré, bien cachée, pour filer le plus longtemps possible. À

quatre cents mètres du but, Ésotérique a suivi l’accélération d’Integral puis

elle s’est faufilée entre cette dernière et Irish Rookie (Azamour). Et dans les cent derniers mètres, elle a

pris aisément l’avantage pour l’emporter nettement devant Integral et Irish Rookie.

Entraîneur d’Ésotérique, André Fabre a déclaré à la presse anglaise :

« Elle a effectué une remarquable

saison et sa performance dans ces Sun Chariot Stakes est très bonne. Elle s’est

imposée très facilement face à Integral, qui est une très bonne jument. Son

jockey a déclaré qu’elle n’avait pas aimé le Dip, mais elle connaissait la

piste pour y avoir gagné l’année dernière [les Dahlia Stakes, Gr3, déjà

devant Integral, ndlr]. Le terrain était

certainement un peu rapide pour elle. Elle pourrait aller sur Ascot pour le

Champions Day et les Queen Elizabeth II Stakes, ou sur le Breeders’Cup (Grs1),

le Japon ou Hongkong. Mais elle peut aussi rester à l’entraînement la saison

prochaine. C’est une jument qui possède un excellent tempérament et les voyages

ne l’inquiètent pas. »

Deux

autres françaises étaient en lice dans les Sun Chariot Stakes : Bawina et Maimara (Makfi). Pour les deux, le

terrain n’était sans doute pas assez souple. Bawina a voyagé au côté d’Ésotérique,

mais elle n’a pu placer sa pointe de vitesse, finissant sixième devant Maimara.

 

La sœur de Russian Cross et Russian Hope

Défendant les couleurs d’Édouard de Rothschild, Ésotérique est également

issue de son élevage. Elle offre une première victoire de Gr1 à sa mère, Dievotchka (Dancing Brave), désormais

retraitée, et mère de six gagnants black types. Ésotérique est la sœur

de Russian Hope (Rock Hopper),

lauréat du Grand Prix de Deauville (Gr2), de Russian Cross (Cape Cross), gagnant du Prix Guillaume d’Ornano

(Gr2), d’Archange d’Or (Danehill),

lauréat du Prix Eugène Adam (Gr2), de Russian

Hill (Indian Ridge), lauréate du Grand Prix de Compiègne (L), deuxième des

Prix Corrida et de Royallieu (Grs2), ou encore de Russian Desert (Desert Prince), gagnant de Listed et troisième du

Prix Eugène Adam (Gr2). Russian Hill est devenue pour sa part la mère de Russian Soul (Invincible Spirit),

lauréat d’un Gr3 à Meydan en 2014.