Femme en or se révèle l’après-midi

Autres informations / 28.10.2015

Femme en or se révèle l’après-midi

AUTEUIL, MARDI

 

PRIX

PRÉ CATELAN

FEMME EN OR SE RÉVÈLE L’APRÈS-MIDI

Pouliche

peu démonstrative le matin, Femme en Or

(Astarabad) s’est révélée l’après-midi. La pensionnaire de Jean-Paul Gallorini

a débuté victorieusement, directement avec les œillères, dans le Prix Pré

Catelan. Toujours aux avant-postes, Femme en Or a bien sauté. Son jockey, Felix

de Giles, l’a montée intelligemment, la laissant venir sur la main dans le

sillage de l’animatrice, Bella Donna

Borget (Early March), entre les deux dernières haies. Sur le plat, le

jockey anglais a attendu le dernier moment pour la solliciter à l’aide de la

cravache et elle a fait sûrement la différence. Puissante dans ses sauts, Femme

en Or est une pouliche qui devrait bien vieillir et briller également en

steeple. Jean-Paul Gallorini nous a appris : « Le matin, Femme en Or n’avance pas, mais ce n’est pas la même pouliche

l’après-midi. Dès que nous lui avons mis la selle, elle s’est réveillée. Elle

nous surprend dans le bon sens. »

Attentiste,

Lucky Flower (Soldier of Fortune) a

fini vite pour s’octroyer le premier accessit, confirmant ses progrès. Bella

Donna Borget, quand à elle, a conservé la troisième place.

 

La propre sœur de Chuchoteuse et Whisper

Élevée

par le haras de la Croix Sonnet et la famille Hosselet, Femme en Or est née

pour sauter. Elle est la fille d’Astarabad

et de Belle Yepa (Mansonnien),

lauréate du Prix Daniel Lescalle sur les haies d’Auteuil. Elle est donc la

propre sœur de Chuchoteuse

(Astarabad) – gagnante de huit courses, dont deux Prix de Besançon (L), et

troisième de la Grande Course de Haies d’Enghien (Gr3) –, et de Whisper (Astarabad), double lauréat du

Liverpool Hurdle (Gr1) à Aintree. Femme en Or est aussi la nièce de Subehargues (Mansonnien), vainqueur des

Prix Fleuret et du Président de la République (Grs3) et troisième du Prix

Maurice Gillois (Gr1).