Foundation face à l’armada o’brien

Autres informations / 24.10.2015

Foundation face à l’armada o’brien

INTERNATIONAL

 

DONCASTER (GB), SAMEDI

 

RACING POST

TROPHY (GR1)

FOUNDATION FACE À

L’ARMADA O’BRIEN

Foundation (Zoffany)

est le grand favori du Racing Post Trophy (Gr1). Le pensionnaire de John

Gosden, qui a aussi sous sa responsabilité le "top 2ans" Shalaa (Invincible Spirit), s’annonce

difficile à battre dans ce Gr1 disputé sur 1.600m. Foundation est invaincu en

trois sorties. Il reste sur un succès dans les Royal Lodge Stakes (Gr2) où il

s’imposait plus facilement que ne l’indique l’écart à l’arrivée. Une piste

assouplie ne devrait pas le déranger et il faudra sortir le grand jeu pour le

battre.

Face à Foundation, Aidan O’Brien délègue trois de ses

pensionnaires. Deuxième de Foundation dans les Royal Lodge Stakes, Deauville (Galileo) avait auparavant

battu Sanus Per Aquam (Teofilo),

troisième des Dewhurst Stakes (Gr1) du champion en herbe Air Force Blue (War Front). Deauville est, en théorie, la meilleure

chance d’Aidan O’Brien ce samedi. Il est confié à Joseph O’Brien, Ryan Moore

étant en Australie pour piloter Highland

Reel (Galileo) dans le Cox Plate. Johannes

Wermer (Galileo) reste sur une quatrième place dans le Qatar Prix Jean-Luc

Lagardère (Gr1), plafonnant un peu en fin de parcours. C’est un bon poulain,

mais cela ne s’annonce pas suffisant pour inquiéter Foundation ce samedi. Port Douglas (Galileo) reste quant à

lui sur une victoire dans les Beresford Stakes (Gr2) où il avait fait preuve de

courage pour aller chercher la première place. Pour la victoire, ce sera

compliqué, mais une place est dans ses cordes.

Richard Hannon aligne quant à lui Tony Curtis (Rock of Gibraltar). Troisième des Superlative Stakes

(Gr2) pour sa deuxième sortie, il reste sur un très facile succès de Listed,

s’imposant par plus de trois longueurs. Le lot est plus relevé ce samedi, mais

il peut lutter pour les places. Poulain plus tardif, Mengli Khan (Lope de Vega) a débuté par une troisième place fin

septembre avant d’enlever avec la manière une épreuve Plus 10 en octobre. Il

franchit plusieurs paliers et ses limites sont difficiles à cerner. Marcel (Lawman) reste aussi sur un

succès, dans un Plus 10, acquis par près de quatre longueurs. L’écart

aurait pu être plus conséquent s’il n’avait pas été arrêté à la fin. Il n’a

cependant pas couru depuis la fin du mois d’août, mais peut tenter de

surprendre.

 

LE PALMARÈS

Année       Lauréat                         Entraîneur

2014         Elm Park                       A. Balding

2013         Kingston

Hill                R. Varian

2012         Kingsbarn                     A. O’Brien

2011         Camelot                        A. O’Brien

2010         Casamento                    M. Halford

2009         St Nicholas Abbey        A. O’Brien