Future champions weekend

Autres informations / 09.10.2015

Future champions weekend

FUTURE CHAMPIONS WEEKEND

NEWMARKET (GB),VENDREDI

DUBAI FILLIES MILE (GR1)

MINDINg APRÈS BALLYDOYLE

Moins d'une semaine après la démonstration de Ballydoyle (Galileo) dans le Total Prix Marcel Boussac (Gr1), une autre pouliche de Coolmore a laissé une impression formidable dans le Dubai Fillies' Mile (Gr1), ce vendredi à Newmarket. Minding (Galileo) a en effet déposé ses adversaires dans ce Gr1 sur le mile. Minding est longtemps restée engagée dans le Boussac, mais son entraîneur a préféré ne pas la courir en raison de la piste trop rapide pour elle à Longchamp, qui était plus à l'avantage de Ballydoyle. Sur un terrain jugé bon, souple à Newmarket, la gagnante des Moyglare Stud Stakes (Gr1) s'est sentie parfaitement à son aise. Minding a voyagé à mi-peloton, en pleine piste. Lorsque Ryan Moore lui a demandé d'accélérer, elle n'a fait qu'une bouchée de ses adversaires, s'imposant sans forcer de quatre longueurs et demie devant nathra (Iffraaj), laquelle restait sur une victoire dans une course à conditions et confirme son talent. À encore deux longueurs et demie, Hawksmoor (Azamour) a contenu le retour de coolmore (Galileo).

Pouliche en plein progrès, Minding permet aussi de mettre en valeur la performance de Ballydoyle dans le Prix Marcel Boussac. En effet, Minding avait battu Ballydoyle dans les Moyglare Stud Stakes, sur une piste assouplie que la seconde nommée n'avait pas aimée. Ballydoyle avait auparavant battu Minding dans les Debutante Stakes (Gr2). Les deux pouliches ont d'énormes moyens et certainement un talent similaire. Avec Minding et Ballydoyle, Coolmore dispose de deux très beaux espoirs classiques chez les pouliches en 2016, avec des aptitudes au terrain différentes. Aidan O'Brien a expliqué : " C'est une superbe pouliche. Elle a de la vitesse et accélère bien et elle a toujours montré beaucoup de classe. Nous savions qu'il était possible qu'elle batte Ballydoyle. Elle avait eu un break avant les Debutante et elle faisait sa rentrée. Elle apprécie beaucoup plus une piste assouplie que Ballydoyle. Cette dernière aime le bon terrain, Minding est à l'aise sur du souple. Elles ont toutes les deux beaucoup de classe. "

Ryan Moore était aussi enthousiaste : " C'est une pouliche exceptionnelle. Elle allait vraiment très facilement dans le parcours. Dès que je l'ai actionnée, elle s'est envolée. Elle a un mental incroyable. Elle fait le mile, mais je suis certain qu'elle sera capable d'aller sur plus long grâce à son mental. J'ai fait un canter aujourd'hui, je ne pouvais pas être plus impressionné. "

 

THE DUBAI DEWHURST STAKES (GR1)

UN MATCH ANNONCÉ ENTRE GODOLPHIN ET COOLMORE

Deux poulains dominent sur le papier le lot des Dubai Dewhurst Stakes (Gr1), qui n'ont réuni que sept partants. emotionless (Shamardal) est invaincu en deux sorties. Ce représentant Godolphin vient de gagner les Champagne Stakes (Gr2) par plus de deux longueurs. Il battait à cette occasion un bon 2ans, ibn Malik (Raven's Pass), dauphin de galileo gold (Paco Boy) dans les Vintage Stakes (Gr2). Le poulain a très bien travaillé sur le Rowley Mile, il y a une dizaine de jours, et n'a pas été perturbé par le tracé spécial de la piste. Dès lors, il est le grand favori de la course, même si air Force Blue (War Front), l'atout Coolmore, est plus expérimenté que lui. Il a en effet couru quatre fois et a déjà remporté deux Groupes 1, les National Stakes et les Phoenix Stakes, sur l'hippodrome du Curragh. Pour lui, l'une des clés de la course est le terrain, et Aidan O'Brien espère une piste rapide. Ce vendredi, le terrain avait séché après une nuit sans précipitations, mais il reste "good to soft". Ce n'est cependant pas un élément rédhibitoire : Air Force Blue a remporté très facilement les Vincent O'Brien National Stakes, sur un terrain jugé collant, et il devrait se sortir d'une piste souple.

Pour essayer de contrer ces deux-là, le plus indiqué est Massaat (Teofilo), choisi par Paul Hanagan qui aurait pu monter tashweq (Big Bad Bob). Massaat vient de gagner son maiden à Leicester. Il va donc tenter de franchir une grande marche. Citons aussi sanus Per aquam (Teofilo), décrit par Jim Bolger comme le portrait de son père Teofilo. Le poulain reste sur une victoire sur le parcours du jour, dans les Somerville Tattersalls Stakes (Gr3), en terrain "good to soft". Il se montrait courageux ce jour-là, refaisant du terrain en fin de parcours pour s'imposer après avoir été déséquilibré en bas de la descente. Il peut viser une place.