La vague américaine

Autres informations / 08.10.2015

La vague américaine

INTERNATIONAL

 

 

DERNIÈRE MINUTE

LA VAGUE AMÉRICAINE

Mort l’an dernier, Street

Cry est revenu sur le devant de la scène lors de la troisième journée du book

1, via l’une de ses filles, adjugée 800.000 guinées, soit le top price de cette session à l’heure où

nous écrivons ces lignes. La pouliche est une sœur de Secret Gesture (Galileo), gagnante des Middleton Stakes (Gr2) et

rétrogradée récemment des Beverly D. Stakes (Gr1). C’est Charlie Gordon-Watson

qui a signé le bon, pour un client existant. La deuxième mère de la pouliche, Saganeca (Sagace), a produit Sagamix (Linamix), Sagacity (Highest Honor) et Sage

et Jolie (Linamix), la mère de Sageburg

(Johannesburg). Le deuxième top est aussi à mettre au crédit d’un étalon

américain, War Front, dont un des

produits a été adjugé 775.000 guinées au China Horse Club. Le poulain, qui sera

exploité en Europe, est un fils de River Belle (Lahib), gagnante de Gr2 aux États-Unis

et mère de Starthnaver (Oasis Dream), lauréate des Bewitch Stakes (Gr3).

Sous-enchérisseur

sur la fille de Dubawi top price

du mecredi, John Ferguson a pu acheter le lot 387, une fille de l’étalon

vedette de Darley et de Polly’s Mark

(Mark of Esteem), gagnante de plusieurs Listeds. Pour cela, il a battu l’équipe

de Cheveley Park Stud, avec une enchère de 700.000 guinées.

Frankel, dont les

yearlings n’ont pas exactement répondu aux énormes attentes (notamment ceux des

vendeurs, au vu des prix de rachat), apparaît dans les tops de cette journée

grâce au lot 487, un mâle de Tariysha

(Daylami), qui n’est autre que la mère d’Arcano

(Oasis Dream), gagnant d’un Prix Morny (Gr1) et étalon. C’est Angus Gold,

agissant pour Shadwell, qui a acheté ce yearling né en mai pour 700.000 guinées.

Un pedigree bien français a attiré les convoitises des

hommes de Mayfair Speculators. Il s’agit du lot 440, un fils de Sea the Stars et de Shawara (Barathea), la mère de Shareta (Sinndar). Son prix a atteint

les 650.000 guinées. Shawara avait été vendue à Goffs, en novembre 2013, pour 550.000

euros, à Barronwstown Stud, qui présentait le poulain.