L’association cœur de course offre une nouvelle vie aux chevaux réformés

Autres informations / 07.10.2015

L’association cœur de course offre une nouvelle vie aux chevaux réformés

Le monde des courses génère un nombre important de

chevaux dont les carrières peuvent s’avérer assez courtes. Certains d’entre eux

peuvent prétendre à une belle reconversion dans les autres disciplines

équestres. Parmi les associations dévouées à ces reconversions, l'Association Cœur

de Course permet à ces chevaux de trouver une nouvelle vie. Elle prévoit un

véritable plan de reconversion spécifique à chaque cheval entrant dans

l'association. Tout d'abord, les chevaux transitent sur l'hippodrome de

Cagnes-sur-Mer, où ils bénéficient d'une cure de "remise en forme" :

repos, paddock, alimentation moins énergétique, un rythme plus doux en vue de

leur nouvelle vie. Les chevaux sont travaillés en éthologie et à la longe. Dans

une deuxième phase, ils reprennent le travail sur le plat et apprennent

l'obstacle. Cet entraînement s'effectue aux Écuries de la Pinède à Mougins. Le

cadre y est plus approprié pour les loisirs équestres.

L'hippodrome de Cagnes-Sur-Mer devient alors le premier

site en France accueillant une association dans l’optique d'apporter une

solution éthique et durable aux chevaux réformés.

Cœur de Course a la possibilité d’accueillir douze

chevaux. Aujourd’hui, trois leur ont été confiés : Soldat Bleu, un hongre de 4ans, présent depuis le mois de février

2015. Il commence à enchaîner un parcours d’obstacles. Moisey, un hongre de 5ans, présent depuis le mois de juillet 2015.

Il travaille sur le plat. Et Wassigny,

un hongre de 3ans, présent depuis le 15 septembre seulement, qui  entame tout juste sa période de repos. Soldat

Bleu et Moisey participeront bientôt à leurs premières épreuves de C.S.O.

L’Association Cœur de Course est née de la rencontre de

deux passionnées. Ludyvine Crepeau, présidente et photographe d’art, et Émilie

Bardettis, vice-présidente et cavalière professionnelle à Valence. Ludyvine

monte à cheval pour le loisir, elle favorise le relationnel et le travail

éthologique sur les chevaux. Les pur-sang sont pour elle une source

d'inspiration sans limite, des gravures vivantes qui méritent une seconde

chance. Émilie est aussi passionnée par le travail des jeunes chevaux. Les

pur-sang sont pour elle des chevaux vierges d'expériences équestre, des animaux

nobles, avec de grandes capacités d'apprentissage.

L’association compte deux parrains : Pauline

Prod'homme, femme jockey professionnelle et Dominique Bœuf, jockey aux quatre Cravaches

d'or. Enfin, elle a lié des partenariats, notamment avec l'hippodrome de

Cagnes-sur-Mer, les Écuries de la Pinède à Mougins, l’agence des Résidences à

Cannes, Nathalie Borne, ostéopathe équin, et Mickael Vouilloz, maréchal-ferrant.

Ludyvine Crepeau : 06.60.47.64.61