Le marché se maintient au soir du troisième jour de vente

Autres informations / 22.10.2015

Le marché se maintient au soir du troisième jour de vente

LE MARCHÉ SE MAINTIENT AU SOIR DU TROISIÈME JOUR DE VENTE

VENTE D’OCTOBRE

ARQANA, JOUR 3. Malgré l’absence de yearlings stars capables de franchir la

barre des 100.000 euros, comme ce fut le cas l’an dernier, la troisième journée

de la vente d’octobre Arqana a en revanche été marquée par une bonne activité

tout au long de la journée. Cela s’est traduit par des chiffres en tout point

comparables avec ceux de 2014. Le prix médian s’établit d’ailleurs au même

niveau de 20.000 euros, alors que le prix moyen recule légèrement de 5 %,

à 24.202 euros.

Le vrai motif de satisfaction réside dans les nombreux

achats provenant de professionnels français, parfois accompagnés de nouveaux

clients, ce qui va à l’encontre du pessimisme ambiant sur le propriétariat

français ! Les sept top prices de la journée ont d’ailleurs été

achetés par des entraîneurs ou des courtiers français. Deux yearlings se

partagent le haut de l’affiche. Le premier est une fille de la bonne Pride Dancer (Fasliyev), présentée par

l’écurie des Monceaux et adjugée 70.000 euros à Alain Decrion. Le second est un

frère des black types Star Prince

(Green Tune) et Royal Sun

(Astronomer Royal), présenté par l’élevage de Tourgeville. Éric Saint-Martin a

déboursé 70.000 euros pour l’acheter. La population d’acheteurs présents à

Deauville est restée bien variée, et le taux de vendus s’est tenu, à plus de 77 %.

Si les Français étaient très présents, les acheteurs internationaux ont

également investi, à l’image d’entraîneurs venant souvent courir en France

comme Karl Burke, Harry Dunlop, Gay Kelleway, et bien entendu des pinhookers.