Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le "royal oak" plutôt qu’ascot pour cirrus des aigles

Autres informations / 15.10.2015

Le "royal oak" plutôt qu’ascot pour cirrus des aigles

 

LE "ROYAL

OAK" PLUTÔT QU’ASCOT POUR CIRRUS DES AIGLES

Cirrus des Aigles

(Even Top) n’a pas été déclaré partant dans les Champion Stakes (Gr1), qui se

courront ce samedi à Ascot. Corine Barande-Barbe nous a expliqué : « Comme je l’avais dit, nous serions

allés vers Ascot s’il y avait eu de la pluie. Le terrain sera plutôt bon et

nous n’y allons donc pas. Cirrus des Aigles fait très bien les 2.000m quand le

terrain est lourd. Nous avons remarqué qu’il est plus performant sur 2.400m

lorsque le terrain est bon. Je préfère donc aller sur le Prix Royal Oak (Gr1,

le 25 octobre) et le rallonger. La météo n’annonce pas beaucoup de pluie d’ici

là, mais la piste devrait malgré tout être souple à cette époque de l’année.

C’est une belle épreuve que j’ai déjà remportée dans le passé. Je ne pense pas

que l’allongement de la distance sera un problème. En 2011, il avait remporté

très facilement le Grand Prix de Deauville (Gr2) en terrain lourd, ce qui

prouve qu’il a de la tenue. Le fait de le rallonger va aussi le changer un peu,

cela devrait l’amuser ! Il me semble que c'est une meilleure option que de

le courir pour une troisième fois en bon terrain. Peut-être qu’il se montrera

un peu brillant au début pour son premier essai sur la distance, mais je ne

pense pas que ce sera un problème. »

Après le Prix Royal Oak, Cirrus des Aigles pourrait

s’envoler vers Hongkong, si tout se passe bien. « Si nous décidions d’aller à Hongkong, nous pourrions faire le

choix du Hong Kong Vase sur 2.400m plutôt que celui du Hong Kong Cup sur 2.000m,

et ce toujours dans la même optique : le terrain est rapide là-bas, et il

y a plus de chance de rester enfermé sur 2.000m. D’ailleurs, il est toujours

très performant à Dubaï sur les 2.400m du Dubai Sheema Classic. C’est une

course qui a du rythme et cela lui plait. Si tout va bien, j’aimerais l’amener

à Dubaï à nouveau l’année prochaine. »

Cirrus des Aigles reste sur une dernière place pour sa

rentrée dans les Irish Champion Stakes (Gr1) avant de conclure cinquième du

Qatar Prix Dollar (Gr2) sur une piste trop légère pour lui. À Longchamp, il

avait montré son enthousiasme habituel au canter mais n’avait pu accélérer

efficacement dans la ligne droite. L’entraîneur nous a précisé : « Cirrus des Aigles va très bien et a

récupéré de sa course à Longchamp. Il est très joyeux, il n’y a pas de problème

le concernant. Il n’a pas encore retravaillé, faisant juste des canters… Même

s’il est parfois compliqué de le garder au canter ! C’est un cheval très

expressif, il nous montre qu’il a encore envie de courir. Dès qu’il a un bobo,

il nous le fait savoir très vite. S’il perdait l’envie de courir, j’en

prendrais note tout de suite ; je crois bien le connaître. Et nous le

respecterons et nous l’arrêterons. C’est un cheval fantastique. »