Le sport par le temps - trixia : « j’ai rendez-vous avec vous »

Autres informations / 27.10.2015

Le sport par le temps - trixia : « j’ai rendez-vous avec vous »

TRIXIA : « J’AI RENDEZ-VOUS AVEC VOUS »

Invaincue en

quatre sorties, Trixia est une candidate sérieuse à la Poule d’Essai des

Pouliches 2016 car elle détient « cette vitesse magique de plus de 18 mètres par seconde ».

 

En bouclant les 1.600 mètres de l’hippodrome de Deauville en

1’48’’03, sur un terrain jugé souple à très souple, à l’occasion du Prix des

Réservoirs – un Gr3 réservé aux pouliches de 2ans –, Trixia a effectué une démonstration du talent qu’elle avait laissé

entrevoir lors de ses précédentes victoires. Elle demeure invaincue en quatre

sorties et nous donne d’ores et déjà rendez-vous dans la Poule d’Essai des

Pouliches 2016.

Trixia n’a

pas eu à forcer son talent lors de ses deux premières victoires.

Après avoir remporté un maiden G sur les 1.400 mètres de Vichy le 4 août

2015, surclassant le lot en 1’31’’17, Trixia a de nouveau pulvérisé

l’opposition dès sa deuxième sortie. Elle remportait alors une course D sur les

1.550 mètres de Marseille, dans un très bon temps brut de 1’30’’78, sur un

terrain rapide. L’accélération n’était pas encore concrètement affichée, mais

sous-jacente. Trixia avait pris l’avantage après la marque des trois cents mètres,

finissant très relâchée, avec d’énormes réserves, et affichant une vitesse

supérieure à 16,20 mètres par seconde.

Trixia, elle

l’a ! Trixia remporte ensuite le Critérium de

Lyon, une Listed pour 2ans disputée sur les 1.600 mètres de Parilly en

1’40’’21, un temps brut très correct en terrain souple. L’accélération que l’on

avait soupçonnée à Marseille est désormais flagrante, voire dévastatrice : les quatre

cents derniers mètres sont bouclés sur la base de 22 secondes. Cette fois-ci,

on en est sûr, Trixia l’a, cette vitesse magique de plus de 18 mètres par

seconde que seuls les très bons chevaux peuvent tenir à l’issue d’un parcours

effectué sur de telles bases. Cette particularité fait immédiatement penser,

dans un passé très récent, à deux excellentes pouliches : Avenir Certain et Ervedya

 

Une victoire

dans le Prix des Réservoirs, qui aurait pu être une course-piège. La

meilleure position en course est celle que les Américains appellent stalk the pace, ou "traquer le

rythme". Cela consiste à placer son cheval immédiatement derrière le ou

les leaders. Dans une course disputée sur des bases lentes, le trois quarts de mile (1.200 mètres) franchi en 1’24’’81,

en raison d’un terrain souple à très souple, Trixia s’est calée immédiatement derrière le leader. Une position

excellente mais qui l’a obligée à lancer les hostilités assez tôt. Ses qualités

de finisseuse ont fait la différence dans les quatre cents derniers

mètres : 23,20 secondes, une excellente vitesse sur ce type de terrain.

C’est surtout le passage des quatre cents aux deux cents mètres qui retient

l’attention : 11,20 secondes ! Elle a construit son succès sur cette

section de deux cents mètres. Comme beaucoup de chevaux à pointe de vitesse,

j’aurais tendance à la préférer sur du bon terrain ou bon-souple.

 

 

Il est encore

trop tôt pour acheter un chapeau pour le mois de juin…

Les deux cents derniers mètres effectués en 12 secondes posent logiquement une

interrogation au niveau de sa tenue : pourra-t-elle tenir plus de 1.600

mètres ? Il est possible que la nette décélération qui s’est produite dans

les ultimes encablures soit due à l’état du terrain, qui éprouve fortement les

organismes, ou à la forte accélération constatée entre les quatre cents et deux

cents derniers mètres. Le Prix de la Grotte 2016 nous apportera quelques

réponses à ce sujet.

Au jeu des

sept familles, je demande la "sœur"… elle s’appelle Tasaday.

Si l’on se base sur l’historique du Prix des Réservoirs, en passant à la loupe

les différentes gagnantes par le biais de leurs temps partiels, on s’aperçoit

que Trixia est le clone parfait de Tasaday dans cette même course. L’étude

des temps partiels des deux pouliches apporte le même verdict en ce qui

concerne le pace speed rating. Son rating calculé à partir des

temps partiels la place parmi les meilleurs de la course depuis les dix

dernières années.

2016 nous dira si l’aube a tenu ses promesses…