L'échappée belle de ghazwa

Autres informations / 30.10.2015

L'échappée belle de ghazwa

TOULOUSE,

MERCREDI

FRENCH ARABIAN BREEDERS'CHALLENGE SPRINT (Gr2 PA)

 

L'ÉCHAPPÉE BELLE DE GHAZWA

Ghazwa (Zawam) s’est imposée de belle manière dans

le French Arabian Breeders' Challenge Sprint (Gr2 PA), mercredi à Toulouse.

Elle s'offre un doublé dans cette épreuve. Dès la sortie des stalles, elle a

animé l’épreuve, prenant même ses distances avec le reste du peloton, au centre

de la piste. Sitôt la ligne droite finale abordée, Jean-Baptiste Hamel l’a

dirigée vers la lice extérieure, le long des tribunes, pour évoluer dans le

meilleur terrain possible. Cette initiative a payé et la pensionnaire de Damien

de Watrigant a tenu en respect ses adversaires. Lancée en pleine piste, Meeyur

(Mared Al Sahra) n'a pu rejoindre la lauréate, mais elle a pris une honorable

deuxième place, à une longueur. Une fois de plus, elle fait preuve d’une grande

régularité au meilleur niveau. Nomaas (Hatteen) réalise sa meilleure

valeur, s'octroyant le second accessit, à plus de deux longueurs. Ce

représentant de Saeed Mohammed Al Shafi a bien terminé côté corde, après avoir

longtemps attendu.

 

Une initiative payante

Si Ghazwa (Zawam) avait gagné dans un terrain

souple en 2014, la pensionnaire de Damien de Watrigant devait affronter un

terrain collant cette année. Cette donnée représentait une véritable  inquiétude pour l'entourage de la jument.

L’élève et représentante du Dr Mohammad Al Nujaifi restait sur une très facile

victoire en Turquie, dans l'International Malazgirt Trophy (Gr1 PA). Damien de

Watrigant a expliqué, suite au succès de sa pensionnaire : « J'avais

demandé à Jean-Baptiste Hamel d'aller chercher le bon terrain et de la laisser

un peu faire. Elle avait d'ailleurs vraiment envie d'avancer et son jockey, qui

la connaît bien, ne s'est pas battu avec elle. Et ce, d'autant plus qu'il a pu

évoluer dans le sillage d’un autre concurrent. Il a su la garder sur la bonne

partie du terrain pour finir, ainsi personne n'a pu les rejoindre. La corde

commençait à être assez "hachée" et nous avions décidé de rester sur

le bon terrain. Cela a payé. Je pense que Ghazwa a encore prouvé à quel point

elle était bonne. »

 

Un pedigree 100 % Al Nujaifi

Issue de l’élevage de son propriétaire, le docteur

Mohammad Al Nujaifi, Ghazwa est une fille de Gharnooga (Al Hasim) qui a

décroché six victoires en Iraq, dont l'Al Nujaifi Trophy (Gr1 PA local). Elle

s'est également classée deuxième des 2.000 Guinées iraquiennes et du Derby

iraquiens (Gr1s PA). Sa deuxième mère, Montea’a Al Thania (Amal Ali),

est une sœur utérine de Naama Al Thaltha (Massoud S), qui produisit Labwah

(Asad Saif), une des premières représentantes du docteur Al Nujaifi à

s’illustrer en France, pour l’entraînement de Damien de Watrigant, et multiple

lauréate depuis en Suède. Cette souche a également été à l'origine de l'étalon Al

Yaboob (Zad Al Rakib).