Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Mabrooka s'impose au courage

Autres informations / 29.10.2015

Mabrooka s'impose au courage

TOULOUSE,

MERCREDI

 

FRENCH ARABIAN BREEDERS' CHALLENGE - POULICHES - CHEIKH

ZAYED BIN SULTAN AL NAHYAN CUP (Gr2 PA)

MABROOKA S'IMPOSE AU COURAGE

De retour sur le mile, Mabrooka (Mahabb) a

une nouvelle fois fait parler sa pointe de vitesse. Elle s’impose à la lutte,

après avoir longtemps musardé à l'arrière-garde, dans le French Arabian

Breeders' Challenge - Pouliches - Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup (Gr2

PA).

 

Un remake de Saint-Cloud

Si Naziq (Mahabb) n'avait pu réellement mener à sa

guise dans le Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr1 PA) à Saint-Cloud, début

octobre, elle a cette fois-ci rapidement pris le contrôle des opérations. La

pouliche a eu jusqu’à plusieurs longueurs d'avance, mais elle a faibli dans la

ligne droite. Surgissant en pleine piste, Worood (Akbar) a semblé filer

vers un facile succès. À cet instant, Thierry Jarnet a sollicité Mabrooka, qui

a passé le peloton en revue à l'extérieur. À la lutte, Mabrooka est venue

subtiliser la victoire à la pensionnaire de Charles Gourdain sur le poteau,

offrant un nouveau succès de prestige à la casaque de son Altesse le cheikh

Mansour bin Zayed Al Nahyan. Les deux pouliches terminent dans le même ordre

qu'à Saint-Cloud. Il n'y aura pas eu de revanche, mais cela s’est joué à très

peu ! Shakrra (Bibi de Carrère) a pris la troisième place, en retrait.

 

Une des meilleures

pouliches européennes

Thierry Jarnet, le partenaire de Mabrooka, a expliqué au

micro d’Equidia : « Il faut l'économiser en partant car c'est une

pouliche très généreuse, et si on la laisse faire, elle en fait trop au départ.

Il faut vraiment temporiser et garder les ressources nécessaires pour finir.

Elle a toujours gagné de cette façon, on ne change rien. La course a été

régulière et elle a mis un bon coup de reins. Toutefois, il a fallu lutter un

peu car la victoire n'a pas été si facile. Elle a été très courageuse. Elle

fait partie de ce qu'il y a de mieux et a beaucoup de moyens. Après un peu de

repos, elle devrait avoir pas mal d'ambitions la saison prochaine. Elle fait

partie des meilleures pouliches européennes. »

 

Les origines pour briller dans cette épreuve

Mabrooka avait le pedigree pour briller ici puisqu'elle

est la propre sœur de Rakha, lauréate du Liwa Oasis (Gr1 PA) mais

surtout de ce French Arabian Breeders' Challenge - Pouliches en 2011. Sa mère, Shamayl

(Kesberoy), a également produit Baraaqa (Sire d’Albret), deuxième du

Qatar French Arabian Breeders’ Challenge Pouliches (Gr1 PA) de Kiss de Ghazal,

en 2010. Kâline du Loup (Djoura Tu), sa deuxième mère, a produit Câlin

de Louve (Djelfor) qui a gagné les Arabian Jockey Club Derby et Arabian Cup

Stakes (Grs1). Cette branche de la souche Nevada II (Djanor) provient de

l’élevage de Jean-Marc Saphores, chez qui elle a donné Chéri Bibi (Baroud

III).

 

?