Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Naziq doit confirmer ses impressionants premiers pas

Autres informations / 01.10.2015

Naziq doit confirmer ses impressionants premiers pas

SAINT-CLOUD, VENDREDI

NAZIQ DOIT CONFIRMER

SES IMPRESSIONANTS PREMIERS PAS

Lors de ses débuts en compétition, Naziq (Mahabb) n’a pas fait dans le détail. Dans le Prix Mona Lisa

(G), début septembre à Mont-de-Marsan, elle s’est imposée de quatre longueurs,

sans forcer son talent. La pensionnaire d’Élisabeth Bernard est très estimée

par son entourage. Même si elle est peu expérimentée, elle semble pouvoir

disputer les premières places de ce Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr1

PA). Élisabeth Bernard pourra également compter sur Princesse Monlau (Munjiz), lauréate en dernier lieu du Prix Nevada

II (Gr3 PA) devant sa compagne d’entraînement, Deeyar (Abu Alemarat), à La Teste-de-Buch.

 

L’autre atout de la

casaque du cheikh Mansour

Portant les mêmes couleurs que Naziq, celles de Son Altesse

le cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, Mabrooka

(Mahabb) trouve une tâche plus facile en théorie, face aux seules femelles.

Lauréate de la Qatar Coupe de France des Chevaux Arabes (Gr1 PA) sur le mile

de Chantilly, fin juin, elle n’a pas démérité pour ses premiers pas sur la

distance du jour dans l’Al Rayyan Cup - Prix Kesberoy (Gr1 PA), terminant

troisième derrière les deux bons mâles, Muraaqib et Alsaker. La pensionnaire de

Didier Guillemin a une belle carte à jouer, même si sa distance de prédilection

se situe clairement en dessous de 1.600m.

 

Rachats attendus

Thomas Fourcy peut logiquement espérer des progrès de Ghobat Bahar (Amer), qui effectuait une

petite rentrée dans le Prix Mona Lisa récemment, tandis que Shakrra (Bibi de Carrère) n’a pas

montré son vrai visage dans le Prix Nevada II (Gr3 PA), alors qu’elle avait été

plaisante pour ses débuts victorieux à La Teste-de-Buch, fin juillet.

 

De bons débuts en

France

Hania D.A. (Majd

Al Arab) a longtemps bien tenu sa partie dans le Prix Nevada II (Gr3 PA) pour

l’entraînement de Peter Deckers. Elle a fait bonne impression pour ses débuts

en France, terminant troisième de son premier Groupe, après avoir montré une

certaine qualité en Belgique et aux Pays-Bas. Venue d’Angleterre, Selketh (Munjiz) vient de décevoir sur

la distance mais avait pourtant bien couru dans les Emirates Equestrian

Federation International Stakes (Gr2 PA) sur l’hippodrome de Newbury, fin

juillet, terminant tout près d’un bon poulain du cheikh Hamdan bin Rashid Al

Maktoum, Rasaasy (Munjiz). Enfin,

deux pouliches entraînées en France sont passées par l’hippodrome de Windsor

récemment. Worood (Akbar) s’est

imposée par six longueurs après de bons débuts à Mont-de-Marsan au mois de

juillet. La pensionnaire de Charles Gourdain, qui porte les couleurs des

Écuries Royales d’Oman, n’a toutefois jamais dépassé la distance de 1.400m.

Enfin, Rihan (Dahess), qui porte la

même casaque mais dépend de l’entraînement de Christian Baillet, n’a pas encore

passé le poteau en tête, mais a affiché des progrès pour sa deuxième sortie

publique. Elle peut surprendre

Bien née, Pourvous

Kossack (Marwan) a rejoint l’écurie d’Élisabeth Bernard après avoir bien

couru en Pologne.