Tattersalls : des débuts meilleurs qu’il n’y paraît

Autres informations / 13.10.2015

Tattersalls : des débuts meilleurs qu’il n’y paraît

La première journée du book 2 des ventes de yearlings de Tattersalls affiche des indicateurs en baisse. Et même en net retrait par rapport à l’an dernier avec un chiffre d’affaires en baisse de 6,0 % et un prix moyen de 7,6 %. Mais il y a un mais. La session d’ouverture 2014 du book 2 avait en effet été exceptionnelle et atypique, faisant par exemple afficher un bond du chiffre d’affaires de 73 % sur l’exercice précédent et de 48 % du prix moyen. Dès lors, sur ces bases, les résultats de ce lundi font preuve d’une belle résistance et évitent le pire. Mieux, dans l’absolu, ils sont "positifs". Onze lots ont atteint et dépassé les 200.000 Guinées lors de cette première des trois journées du book 2. Soit un nombre identique à l’an passé (sur la première journée) et supérieur à 2013, qui n’avait comptabilisé que neuf adjudications de ce genre sur l’ensemble du book 2 (avec un format de quatre jours). Une nièce de Muthmir en top Déjà annoncé dans notre précédente édition, le top price a été signé par le lot 593, une fille de Raven’s Pass (Elusive Quality) et Aneedah (Invincible Spirit). Présentée par Rathbarry Stud, elle a fait afficher 370.000 Guinées. Le bon a été signé par Tony Nerses. Gagnante à 2ans et deuxième de Listed, Aneedah est une propre soeur de Muthmir, un des sprinters de l’année. Il a notamment remporté cette saison les Qatar King George Stakes et le Prix du Gros-Chêne (Grs2) et conclu dernièrement troisième du Qatar Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1). Darley en tête des acheteurs C’est John Ferguson, au nom du cheikh Mohammed Al Maktoum (Darley), qui a conclu en tête des acheteurs. Le chargé des achats de Darley a investi 1.335.000 Guinées pour acquérir dix lots. Son achat le plus élevé a été consenti pour le 626, un fils de Dutch Art (Medicean) et Bahia Emerald (Bahamia Bounty), payé 280.000 Guinées. Ce frère de Vital Statistics (Indian Ridge), une gagnante de Listed, était présenté par Cheveley Park Stud. Dans la famille Al Maktoum, Hamdan (Shadwell) s’est aussi montré actif via Angus Gold, son fondé de pouvoir aux ventes. Ce dernier a signé quatre bons, tous à 200.000 Guinées, soit un total de 800.000 Guinées.

DERNIÈRE MINUTE UN PAPIER ALLEMAND FAIT LE RECORD MARDI Lors de la deuxième journée du book 2, à l’heure où nous bouclions ces lignes, c’est le lot 875, un yearling issu d’une lignée allemande et appartenant au Gestüt Faehrhof, qui a fait monter les enchères au sommet. Présenté par Newsells Park Stud, ce fils de Dubawi (Dubai Destination) et de Goathemala (Black Sam Bellamy) a obligé John Ferguson (pour le cheikh Mohammed Al Maktoum) à aller jusqu’à 725.000 Guinées. Lauréate de Gr3 outre-Rhin, Goathemala a aussi conclu troisième du Diana Trial (Gr2) disputé à Cologne. Elle compte comme premier produit Goiania (Oasis Dream), une 4ans qui a remporté sa Listed-race à Hanovre. Goathemala est une propre soeur de Galana, titulaire d’une victoire de Listed, et une soeur de Guajara (Montjeu), une gagnante de Stakes en Italie. Au sein de cette famille allemande, une branche a donné les lauréats de Gr1 Fame and Glory (Montjeu), Farhh (Pivotal) et Legatissimo (Danehill Dancer). Il s’agit du nouveau record du book 2, porté l’an dernier à 550.000 Guinées pour un fils de Poet’s Voice (Dubawi). John Ferguson a battu Roger Varian alors que le courtier hongkongais Willie Leung était monté jusqu’à 550.000 Guinées.