Un buffet-débat des propriétaires de l'ouest nourri et chaleureux

Autres informations / 01.10.2015

Un buffet-débat des propriétaires de l'ouest nourri et chaleureux

UN BUFFET-DÉBAT DES PROPRIÉTAIRES DE L'OUEST NOURRI ET

CHALEUREUX

Samedi

19 septembre, ce sont près de cent

personnes qui se sont pressées sur l'hippodrome de Craon, à l'invitation de

Patrick Fellous, président du Syndicat national des propriétaires

de chevaux de courses au galop, et de Gérard Nicol, président de l’Apgo.

Loïc Malivet, en sa qualité

de président de l'Asselco, et Annie Michel, présidente de l’Association des

propriétaires d’Île-de-France, du Nord et de Haute-Normandie, étaient également

présents.

Patrick Fellous a rappelé à

cette occasion l’importance des services fournis par le Syndicat à ses

adhérents, et plus spécifiquement l'assurance responsabilité civile.

Il a ensuite fait part des

principaux axes de la profession de foi nationale telle que définie par tous

les présidents d'associations régionales.

Elle liste certains points

fondamentaux :

- l'absolue nécessité du

maintien des allocations en y intégrant l'inflation ;

- la mise à plat des

programmes et des calendriers ;

- l'augmentation de la

compensation pour les propriétaires non assujettis à la T.V.A. ;

- l'opposition à la

suppression des courses P.M.H.

Loïc Malivet a également

largement participé aux débats, les enrichissant de précisions importantes. Et

les deux présidents nationaux ont souligné leur identité de vue à plusieurs

reprises.

Enfin, Gérard Nicol a fait

part de la désignation de Jean-Charles Coudé comme représentant de l'Apgo sur

la liste du Syndicat national, et de Jean-Paul Mercier comme tête de liste de

l'Apgo aux élections du Comité régional.

Il a précisé que les membres

du Conseil d'administration de l'Apgo considèrent que la remise à plat des

programmes et du calendrier auraient dû être effectuée avant d'aborder la

question de la suppression des courses P.M.H.

Tout au long de la soirée,

les invités ont largement participé au débat, ce qui a permis d'approfondir

plusieurs points (notamment au sujet de la T.V.A.).

Malgré les difficultés

actuelles et peut-être même en raison d’elles, ils ont beaucoup apprécié la

rencontre et l’ont chaleureusement fait savoir par des applaudissements

nourris.