Vers un nouveau récital de device

Autres informations / 10.10.2015

Vers un nouveau récital de device

PRIX GEORGES DE TALHOÜET-ROY (GR2)

VERS UN NOUVEAU RÉCITAL DE DEVICE

Device (Poliglote) est le cheval à battre dans ce Prix Georges de Talhouet-Roy (Gr2). Le pensionnaire de Guillaume Macaire poursuit sa route en vue du Prix Cambacérès (Gr1). Il reste sur un succès facile dans le Prix Robert Lejeune (L). Leader de sa génération sur les haies, le poulain devrait encore courir en progrès ce dimanche et il est difficile de voir qui pourrait le battre, à part lui-même.

Politikar, encore dauphin ?

Outre Device, Guillaume Macaire comptera aussi sur Politikar (Poliglote). Gagnant du Prix Frascati au printemps, le représentant de la famille Papot a très bien couru cet automne, mais il est à chaque fois tombé sur un "os" nommé Device. Deuxième du Prix des Platanes et du Prix Robert Lejeune, Politikar aura du mal à prendre sa revanche ce dimanche, sauf défaillance de Device. Il peut à nouveau s'emparer de la deuxième place : c'est un bon poulain, capable d'attendre comme de mener. Il a sa place parmi les premiers.

Frodon (Nickname) est le troisième atout de Guillaume Macaire. Plaisant vainqueur du Prix Grandak au printemps, il s'est classé troisième du Prix des Platanes pour sa rentrée et n'était pas battu pour une place lors de sa chute à la dernière haie dans le Prix Robert Lejeune. C'est aussi un bon élément, capable de lutter pour une bonne place.

Deux "has" en embuscade

Jean-Paul Gallorini comptera sur Mocalacato has (Poliglote) et Irmao Joao has (Ballingarry) dans ce Gr2. Mocalacato Has a montré du mieux lors de sa deuxième sortie cet automne, se classant troisième du Prix Robert Lejeune

(L) après avoir déçu pour sa rentrée. Muni d'œillères australiennes pour la première fois lors de sa dernière sortie, il aura cette fois des œillères classiques et peut briguer une place sur le podium.

Poulain imposant, Irmao Joao Has sera quant à lui muni d'œillères australiennes pour la première fois. Il a un peu déçu dans le Prix Robert Lejeune, finissant quatrième sans pouvoir inquiéter les premiers. Mais c'est un poulain qui a des moyens certains et qui ne devrait que s'améliorer avec le temps. Pas forcément précoce physiquement, il n'est cependant pas à négliger.

Pinkie Brown et Chimère du Berlais s'attaquent à forte partie

Deuxième sur tapis vert du Prix de Chambly (L), après rétrogradation à la troisième place de la gagnante Carlita du Berlais K (Soldier of Fortune), Chimère du Berlais (Martaline) ne trouve pas une tâche facile face aux mâles. Elle a des moyens, mais n'a pas encore montré être de la trempe d'une Nikita du Berlais (Poliglote), par exemple. La génération des 3ans est bonne, avec un mâle dominant le lot et plusieurs pouliches de très bon niveau, et il lui sera difficile de s'imposer ce dimanche. Nick Williams tente un coup de poker avec Pinkie Brown (Gentlewave), troisième pour ses débuts à Fontainebleau et deuxième pour sa rentrée automnale d'un Juvenile Hurdle à Market Rasen, nettement battu. Cela ne s'annonce pas suffisant.