Grenehout dans un bon style

Autres informations / 11.11.2015

Grenehout dans un bon style

ENGHIEN-SOISY, MARDI

 

PRIX

SPÉRANZA

GRENEHOUT DANS UN BON STYLE

La

représentante du haras du Bosquet, Grenehout

(Diamond Green), passait un test dans le Prix Spéranza, mercredi à Enghien.

Pour sa première sortie parisienne, elle a signé la deuxième victoire de sa

carrière. Grenehout a toujours évolué en deuxième position, derrière

l’animatrice, Kapsoura (Early

March). Sautant avec application, elle a escorté Karikale (Poliglote) qui s’était rapprochée facilement en tête,

entre les deux dernières haies. Après avoir sauté fort le dernier obstacle,

Grenehout a placé une belle accélération pour prendre sûrement la mesure de

Karikale, deuxième. L’animatrice Kapsoura a conservé la troisième place devant Née pour Vaincre (Poliglote), laquelle

n’a pas bien sauté l’avant-dernière haie. Nathalie Desoutter, le jockey de la

lauréate, nous a dit : « C’était

un test pour Grenehout et elle l’a réussi. Le terrain souple ne l’a pas

dérangée et elle avait des ressources pour finir. Depuis le début, nous pensons

qu’elle fera le steeple sans problème, mais nous courons en haies car elle le

fait bien dans cette discipline. À l’avenir, elle pourra faire Auteuil. »

Grenehout a un vrai modèle de sauteur et elle devrait progresser avec l’âge. Ce

qu’elle réalise cet automne, elle le fait sur sa classe. Grenehout compte deux

victoires et une deuxième place en trois sorties. Lors de son succès bordelais,

elle avait devancé Jeannot de Nonant

(Full of Gold), troisième depuis du Prix Ketch (L). Une ligne intéressante en

vue de ses futures sorties.

Favorite

de ce Prix Spéranza, Arkaline

(Martaline) a pris Ralianka

(Martaline), à terre, dans les jambes au dernier passage en face. De ce fait,

elle s’est retrouvée loin du peloton. Mais cela ne l’a pas empêchée de finir

son parcours dans une belle action pour accrocher la cinquième et dernière

place.

 

Une mère éclectique

Coélevée

par le haras du Bosquet et l’épouse de Didier Guillemin, son entraîneur,

Grenehout est une fille de Diamond Green

et d’Altane (Emperor Jones),

gagnante en plat, mais aussi placée en haies, en steeple et en cross !

Avant Grenehout, Altane a donné Chincatine

(Policy Maker), vainqueur d’une course plate. Elle a eu ensuite Derive, un propre frère de Grenehout

âgé de 2ans, et Mester (Tin Horse),

un foal. Grenehout est la nièce de Douceur

Créole (Highest Honor), gagnante de treize courses et mère d’Isanous (Zamindar), lauréate du Prix

Miss Satamixa (L), elle-même génitrice de La

Hoguette (Le Havre), vainqueur des Prix Herod et FBA Aymeri de Mauléon

(Ls).