Keeneland se transforme en cauchemar français

Autres informations / 01.11.2015

Keeneland se transforme en cauchemar français

KEENELAND SE TRANSFORME EN

CAUCHEMAR FRANÇAIS

KEENELAND (US), SAMEDI. BREEDERS’ CUP

MILE (Gr1). L’hippodrome de Keeneland n’aura vraiment pas souri aux chevaux

français. C’est dans le Breeders’ Cup Mile (Gr1) que les tricolores avaient les

meilleures chances, avec la présence de Make

Believe XX (Makfi), Ésotérique XX (Danehill Dancer), Karakontie (Bernstein) et Impassable (Invincible Spirit). Mais

aucun des quatre, plus habitués à Longchamp ou Chantilly qu’à un pareil

tourniquet, n’a pu vraiment se montrer menaçant. La messe était dite peu de

temps après le départ. Nos représentants n’ont pu accrocher le wagon de tête et,

dès lors, sur le profil si particulier de Keeneland, il était impossible de

revenir. Make Believe a tenté de se rapprocher à la corde dans la ligne droite,

mais il a payé son départ un peu mou et n’a pas donné le coup de reins qu’on

lui connaît. Impassable a tenté de progresser en épaisseur, sans succès non

plus, alors qu’Ésotérique et Karakontie, relégués en dernière position, n’ont

pas montré leur vrai visage.

 

Tepin, ou l’aptitude

à la piste, et la ligne droite incroyable de Mondialiste

La victoire est revenue à Tepin (Bernstein), qui a voyagé en deuxième position sous la selle

du Français Julien Leparoux, bien détendue. Quand son jockey lui a demandé d’accélérer,

elle a immédiatement créé un écart décisif et s’est imposée sans aucune

émotion. Mondialiste (Galileo), un

ancien représentant de Wertheimer & Frère, a réalisé quelque chose de peu

commun en venant prendre la deuxième place. Le cheval a galopé en avant-dernière

position durant la majeure partie du parcours. Il était encore très loin pour

sortir du tournant, et sur la courte ligne droite de Keeneland, il a comblé

énormément de terrain. Il est venu devancer Grand Arch (Arch) pour la deuxième place, alors que Mshawich XX

(Medaglia d’Oro), toujours vu en quatrième position, a gardé cette position

jusqu’au bout.

Tepin est entraînée par Mark Casse, qui a remporté vendredi

sa première épreuve de Breeders’ Cup avec la 2ans Catch a Glimpse. Tepin avait

déjà montré son aptitude à cet hippodrome en remportant au début du mois les

First Lady Stakes (Gr1). Un autre signe que l’aptitude à la piste est

primordiale ici… Julien Leparoux a commenté : « C’est une vraie championne, qui donne toujours le meilleur

d’elle-même. »