Le sort ne frappe pas deux fois

Autres informations / 09.11.2015

Le sort ne frappe pas deux fois

AUTEUIL, DIMANCHE

 

PRIX MAURICE GILLOIS - GRAND STEEPLE-CHASE DES 4ANS (GR1)

LE SORT NE FRAPPE

PAS DEUX FOIS

Une demi-heure environ après le Prix Cambacérès (Gr1), où

Device (Poliglote) a conclu

troisième après avoir été fortement gêné, le Prix Maurice Gillois (Gr1) est

revenu à son grand frère, So French

(Poliglote). Un "Macaire" peut donc en cacher un autre, puisque So

French a devancé le grand favori de l’épreuve, Kobrouk XX (Saint

des Saints), auquel la course semblait promise en l’absence de Kotkikova XX

(Martaline).

La course a été animée par Bob and Co XX (Dom Alco) qui,

fidèlement à ses habitudes, a pris les devants. So French n’a jamais été bien

loin, ne laissant pas Bob and Co s’enfuir. Kobrouk, lui, a été vu plutôt en

deuxième partie de peloton en début de parcours, avant de se rapprocher en

progression et de se placer dans le sillage des premiers. Bob and Co a commis

une grosse faute au saut de la dernière haie de la ligne d’en face, et n’a pas

pu se ressaisir ensuite. Kobrouk et So French étaient nettement détachés du

reste de leurs adversaires au saut de la dernière difficulté. Dans la ligne

droite, So French s’est montré courageux et l’attaque de Kobrouk n’a fait que

le pousser. Il s’impose d’une longueur et demie devant son camarade d’entraînement.

Karelcytic (High Rock) est troisième,

à douze longueurs, devant La Sulfureuse

(Saint des Saints) et Bob and Co.

 

So French redonne

du moral à son entourage

Les mésaventures de Device dans le Prix Cambacérès

avaient laissé un goût amer dans le clan Bryant, ainsi qu’à Guillaume Macaire

et à ses éleveurs, la famille Gabeur. So French leur a redonné un peu de moral

en remportant ce Prix Maurice Gillois. Guillaume Macaire a expliqué : « Le fameux dicton de Gianni Caggiula a

marché : quand deux frères courent lors d’une même réunion, il y en a un

qui gagne ! C’est le propre frère de Device. Nous nous sommes dit que nous

n’allions pas nous laisser entortiller par Bob and Co, qui est un poulain qui

va devant, en nous retrouvant trop loin. Je pensais que Kobrouk allait gagner,

mais So French a remis un coup de reins dans la ligne droite. »

 

Jumelé

"Macaire"

Guillaume Macaire signe aussi le jumelé gagnant de ce

Grand Steeple-Chase des 4ans, avec So French et Kobrouk, décidemment le

Poulidor de sa génération… Ce samedi, l'entraîneur de Royan avait également

enlevé le jumelé gagnant du Prix Congress (Gr2), le Grand Steeple-Chase des

3ans.

Gagnant d’un Prix Finot (L) dans lequel il avait évité

une dérobade de la moitié de ses adversaires, So French est un poulain de qualité

mais il n’avait pas le palmarès de Kobrouk, gagnant du Prix Congress (Gr2) et

du Prix Orcada (Gr3). Absent au premier semestre, So French avait fait sa

rentrée à Dieppe où il s’imposait pour ses débuts sur le steeple-chase. Il

s’était ensuite classé deuxième des Prix Henri Gleizes et Bayonnet. Guillaume

Macaire a ajouté : « So French

avait eu une fêlure en fin d’année dernière et il a été arrêté. Il a été

préservé par la force des choses, là où un cheval comme Kobrouk a bataillé

durant toute l’année. Kobrouk a souvent été dauphin et il l’est encore

aujourd’hui… C’est un petit regret qu’ils aient dû batailler l’un face à

l’autre. » En effet, Kobrouk est tombé durant la majeure partie de la

saison sur un os nommé Kotkikova, qui ne lui a laissé que les miettes. La

championne absente, il avait facilement remporté le Prix Orcada et ce Prix

Maurice Gillois lui semblait promis, mais So French en a décidé autrement.

 

Les représentants

de Xavier Pepa se comportent bien

Xavier Pepa avait deux représentants dans ce Prix Maurice

Gillois : Karelcytic et La Sulfureuse. Ils se sont classés respectivement

troisième et quatrième. Karelcytic reste ainsi sur trois troisièmes places

consécutives, après le Prix The Fellow et le Prix Orcada (Grs3). La Sulfureuse,

elle, affrontait pour la première fois l’élite des steeple-chasers de 4ans,

après avoir débuté dans cette spécialité au mois de septembre. Elle est

quatrième à distance, mais elle s’est bien comportée jusqu’au bout, sur un

terrain certainement pas assez lourd pour elle. Xavier Pepa nous a

déclaré : « Nous sommes ravis

des places de Karelcytic et de La Sulfureuse. Pour moi, c'est comme une

victoire. Ce sont des chevaux qui ne font qu'avancer dans la ligne droite. Ils

ont réalisé de bonnes performances

grâce au travail de leur entraîneur. »

 

Le frère de Device

Élevé

par les époux Gabeur, So French est un fils de l’excellente Westonne, gagnante

du Prix Fleuret (Gr3) et quatre fois placée de Groupes sur le steeple. Westonne

portait déjà les couleurs de Magalen Bryant et elle était donc entraînée par

Guillaume Macaire. So French est son premier produit vu en compétition. Le

deuxième n’est autre que Device (Poliglote), meilleur poulain de 3ans sur les

haies au printemps 2015 et troisième malheureux du Prix Cambacérès 2015 (Gr1).

Guillaume

Macaire a également eu Fassonwest

(Dom Pasquini), la deuxième mère de So French, sous sa responsabilité. Elle a

gagné deux courses sur les haies. Au haras, elle a produit Off by Heart (Kapgarde), vainqueur des Prix La Périchole et Edmond

Barrachin (Grs3) et quatrième du Prix Maurice Gillois (Gr1), Westos (Nikos), gagnant des Prix Roger

de Minvielle, Camille Duboscq (Ls) et trois fois placé de Gr3, et Nagging (Nikos), également lauréat du

"Roger de Minvielle". Fassonwest était une sœur de Nononito (Nikos), meilleur stayer de la

saison 1996, lauréat du Prix du Cadran et troisième du Gold Cup (Grs1) à Ascot.

En obstacle Nononito s’était imposé dans les Prix Hypothèse et Léon Rambaud

(Ls) à Auteuil. Il s’était également classé troisième de la Grande Course de Haies

d’Auteuil (Gr1). Au haras, Nonito est notamment le père de Princesse d’Anjou, double lauréate du Grand Steeple-Chase de Paris

(Gr1).

Lien

à insérer : http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/SOFRENCH.pdf

 

 

Nouveau

!

VISIONNEZ LA VIDÉO DE LA COURSE

"JDG vidéo" est un nouveau service offert par JDG, en partenariat

avec Equidia et France Galop.

Cliquez ici pour revoir la course en vidéo

 

Lien à insérer

http://www.jourdegalop.com/video.php