Le sport par le temps / n’enterrons pas trop vite able friend…

Autres informations / 24.11.2015

Le sport par le temps / n’enterrons pas trop vite able friend…

LE SPORT PAR LE TEMPS


 

N’ENTERRONS

PAS TROP VITE ABLE FRIEND…

 

Gagnant de douze courses en dix-neuf sorties, dont cinq

Grs1, et titulaire d’un compte en banque de près de sept millions d’euros, Able Friend est incontestablement un

des meilleurs milers au monde. Ses performances au plus haut niveau

resteront dans l’histoire des courses. Son apogée aura été la saison 2014-2015,

avec six victoires consécutives au niveau Gr1 et Gr2, dont cinq sur 1.600m.

Elles font d’Able Friend un des meilleurs milers

du monde. Tous les amoureux des courses attendaient avec gourmandise son match

face à Solow dans les Queen Anne

Stakes, en juin 2015. Mais le match n’eut pas lieu. Après une saison chargée

pour le Hongkongais, ce fut sans doute la course de trop.

Personne ne lui en voulut pour autant et, le 25 octobre

dernier, il fit une démonstration de force à Hongkong pour sa rentrée, sur

1.200m. Une victoire ridicule de facilité malgré un parcours loin d’être

parfait. Ce jour-là, partant de la stalle 14, il était venu ajuster Gold Fun dans les derniers mètres au

prix d’une excellente accélération. Oui, mais…

… Mais, de retour sur sa distance de prédilection, Able

Friend a déçu samedi dernier dans un Gr2 à Sha Tin, en ne terminant qu’à la

troisième place, battu de 2,75 longueurs en 1’33’’96. Pour mémoire, le record

du mile de la piste de Sha Tin (1’32’’71) est détenu par Good Ba Ba depuis 2008, lors de sa

victoire dans le Hong Kong Mile.

Par

Bruno Barbereau, éditorialiste à Jour de

Galop et animateur de Horse Racing Chrono - https://twitter.com/HorseRacingChro

 

La fin de

la suprématie d’Able Friend à Hong Kong ?

Même si la troisième place d’Able Friend est dans un

premier temps décevante, l’observation de son temps brut (1’33’’96) ainsi que

son accélération (21’’87) apportent plus de précision quant à la valeur réelle

de sa performance. Elles nous permettent de situer Able Friend par rapport à

ses meilleures performances.

Et que découvre-t-on en les comparant ? Que son

accélération de samedi reste très bonne, malgré un temps brut supérieur de 0’40

sec par rapport au temps de référence. En traduisant ses temps partiels en

longueurs, on trouve qu’Able Friend se situe une longueur seulement en-deçà de

sa meilleure valeur.

La situation est donc tout sauf inquiétante, et on peut

encore espérer le voir s’illustrer de nouveau dans le Hong Kong Mile, même si

nous attendrons tous sa prochaine sortie pour être pleinement rassurés.

 

Gold Fun,

dans l’ombre d’Able Friend

Et si Able Friend revenait sur 1.200m, pour se consoler de

ses désillusions sur le mile ?

Eh bien le 13 décembre prochain, dans le Hong Kong Sprint, il trouverait sur sa

route Gold Fun.

Gold Fun est un excellent cheval, dont le seul défaut est de

fouler la piste de Hong Kong en même temps qu’un certain… Able Friend !

Oui, car celui-ci l’a déjà battu quatre fois sur le mile (et même une fois sur le sprint). Lassé d’être cantonné au

rang de second rôle, Gold Fun a donc opté pour le sprint et ce changement de

distance semble parfaitement lui convenir. Samedi, pendant qu’Able Friend

mettait un genou en terre sur 1.600m, Gold Fun s’imposait facilement lors de la

même réunion dans la bonne épreuve sur 1.200m.

Son franc succès de samedi offre à Gold Fun de légitimes

prétentions dans le Hong Kong Sprint pendant le week-end international du 13

décembre 2015. Sauf si Able Friend est de la partie. Le 25 octobre, les deux

chevaux s’étaient croisés sur 1.200m et Able Friend l'avait emporté.

 

 

Un vrai

métronome

Mais revenons à Able Friend. Ce cheval est un incroyable

métronome ! Si, grâce à un montage vidéo, on s’amusait à superposer ses

victoires consécutives dans des Grs1 et Grs2 sur le mile de Sha Tin entre le 23 novembre 2014 et le 25 janvier 2015, il

faudrait avoir recours à la photo finish pour départager Able Friend de

lui-même ! Ses trois victoires ne se différencient que de 4 centièmes de

secondes, variant de 1’33’’46 à 1’33’’50… soit une tête environ. Et un seul

centième de seconde, soit un nez, sépare ses deux victoires de Gr1. Si on

superposait ces deux courses, il faudrait une loupe pour connaître le

vainqueur. Ce sont aussi les deux meilleures performances de sa carrière en

termes de rythme et de vitesse.

C’est d’ailleurs ce qui impressionne quand on observe le

temps brut des courses d'Able Friend : son incroyable faculté à répéter un

excellent temps brut, au plus haut niveau, sur le mile.

 

Jamais

moins de 17,47 mètres par seconde

Encore plus impressionnant, les deux phases d’accélération

sont identiques au centième de seconde près : 400m en 21’’71. Able Friend

n’échappe pas à la règle qui distingue les très bons chevaux sur le turf :

la capacité de placer une très franche accélération dans les 400 derniers

mètres.

Able Friend est un attentiste. Sa puissance d’accélération

lui permet de finir ses parcours sur une base de 17,50 m/seconde. Lors de sa

saison 2014-2015, qui fut à ce jour la meilleure, Able Friend n’a jamais mis

plus de 21’’93 pour franchir les 400 derniers mètres lors d’une victoire de

Groupe sur le mile. Sa vitesse dans

les 400 derniers mètres s’est toujours maintenue entre 17,47 à 17,57 mètres par

seconde, soit un écart maximum – entre ses différentes victoires – de seulement

trois quarts de longueur au sein de cette fraction.