Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Lope suprême en pouliche d’avenir

Autres informations / 20.11.2015

Lope suprême en pouliche d’avenir

TOULOUSE, JEUDI

 

PRIX

GABRIEL LAMARQUE (G)

LOPE SUPRÊME EN POULICHE D’AVENIR

À

l’image de Mojo Risin, Lope Suprême est une fille de Lope de

Vega et elle a rejoint l’entraînement de Jean-Claude Rouget, après avoir débuté

sous les couleurs de Charley Lauffer et la responsabilité d’Éric Dell’Ova. Lors

de ses débuts, la représentante de Claudio Marzocco s’était classée bonne

deuxième à Tarbes. Et elle a ouvert son palmarès pour sa deuxième sortie, dans

le Prix Gabriel Lamarque (G). Bien partie, elle a eu un bon parcours derrière

l’animatrice, Waliya (Silver Frost),

avant de passer à l’attaque dès l’entrée de la ligne droite. Waliya s’est

montrée dure à la lutte, mais Lope Suprême lui a pris l’avantage dans les deux

cents derniers mètres pour l’emporter sûrement. Jean-Bernard Roth, au service

de Jean-Claude Rouget, a confié au micro d’Equidia : « Lope Suprême nous aurait déçus si elle

n’avait pas confirmé ses débuts. Elle est encore perfectible. Après un bon

hiver, elle devrait faire un bon élément. Elle a de bonnes foulées, elle est

bien équilibrée et très sérieuse dans son travail. » Jockey de la

pouliche de Claudio Marzocco, Jean-Bernard Eyquem a ajouté : « C’est bien, ce qu’elle fait ce soir. Elle a

été allante en début de course et elle a mis deux cents mètres à se poser. Elle

a eu un bon changement de vitesse. Dans la ligne droite, elle s’était tellement

relaxée qu’elle n’a pas compris ce que je lui demandais. Elle est encore un peu

immature. »

Lope

Suprême est la fille de Jesting

(Muhtarram), laquelle n’a pas couru. Elle est la sœur de Raggle Taggle (Tagula), deuxième du Prix de la Vallée d’Auge (L).