Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Meeting international de casablanca 2015 : une nouvelle formule qui fonctionne

Autres informations / 25.11.2015

Meeting international de casablanca 2015 : une nouvelle formule qui fonctionne

 MEETING

INTERNATIONAL DE CASABLANCA 2015

UNE NOUVELLE FORMULE QUI FONCTIONNE

Alors qu’elles

étaient précédemment organisées à des dates distinctes, les journées du

pur-sang arabe et du pur-sang anglais ont cette année été rassemblées en un

seul et même week-end. Ce format condensé du meeting international de

Casablanca a tenu toutes ses promesses. La combinaison de l’attrait des

journées du 20 et du 21 novembre a été bénéfique pour l’ensemble de

l’événement. Retrouvez dans notre prochaine édition une interview d’Omar

Skalli, directeur général de la Sorec, ainsi que des interventions de

professionnels ayant pris part à ce meeting international de Casablanca.

 

Photo : La victoire d'Arkaitz

dans le Grand Prix de sa Majesté le Roi Mohammed VI

 

LA JOURNÉE DU PUR-SANG ANGLAIS

Après une première partie

consacrée aux pur-sang arabes, l’hippodrome de Casablanca a accueilli la

journée du pur-sang anglais, le samedi 21 novembre. Le programme du jour

comportait six épreuves dont quatre internationales, où se sont affrontés des

concurrents venus du Maroc, de France et d’Espagne.

 

GRAND PRIX DE SA

MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

LA PREMIÈRE VICTOIRE D’ARKAITZ HORS D’ESPAGNE

Arkaitz (Pyrus) est venu remporter tout à la fin le Grand Prix de sa Majesté le

Roi Mohammed VI, l’épreuve la plus dotée pour les pur-sang anglais lors de ce

meeting marocain. Dans cette course rythmée, les animateurs Wild Wild West (Whipper) et L’Esquisse (Naaqoos) n’ont pas pu

prendre part à l’arrivée. Striving (Königstiger)

est proche deuxième, devant la jument du roi, Vacationer (Dubawi), troisième à une longueur.

Ana Imaz Ceca, l’entr            aîneur du lauréat, nous a

expliqué : « C’est la quatrième

fois que je viens au Maroc. Arkaitz ne cesse de progresser. Pour gagner ce Grand

Prix, il faut un vrai cheval de course. Mon pensionnaire a d’ailleurs été battu

d’une encolure dans un Gr3 en France. Aujourd’hui il y avait vraiment du train

et tout le monde était là pour gagner. » Sous la responsabilité de

Francisco Rodriguez, son entraîneur jusqu'à l'été 2015, Arkaitz est devenu le

meilleur 3ans espagnol de l’histoire. Il a remporté le Premio Villamejor (B),

le St Leger ibérique, en plus de la Poule (Premio Cimera), du Derby et du Gran

Premio Memorial Duque de Toledo (L), l’Arc local. Cet élève de la Cuadra San

Ignacio est également lauréat du Gran Premio Nacional (A), le Derby des chevaux

nés et élevés en Espagne. En France, il s’est classé proche troisième du Prix

Exbury (Gr3) avant de décevoir à plusieurs reprises au niveau Groupe.

En 2013, le Grand

Prix de sa Majesté le Roi Mohammed VI a été remporté par Billabong (Gentlewave) qui s’est placé au niveau Groupe en France

après avoir gagné le Prix Lord Seymour (L).

 

- Course

5 (3ans et plus, 2.400m): cliquez

ici pour accéder au résultat (lien à insérer http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/C5J5.pdf

 

GRAND PRIX DES

ÉLEVEURS - F.R.B.C.

I AM THERE OU LA FORME DE L’ÉCURIE KARIMINE

I Am There (Medicean) a été acquise en juillet 2015 à Deauville par Aziz Bennani

pour le compte de Mohamed Karimine. Avant son passage en vente chez Arqana, la

pouliche était entraînée par Philippe Sogorb et elle avait décroché une

victoire et trois places en quatre sorties. Au Maroc, avant sa victoire dans le

Grand Prix des Éleveurs, elle restait sur quatre succès consécutifs. La future

lauréate a pris le meilleur à l’entrée de la ligne droite et elle a conservé

l’avantage jusqu’au bout. Elle s’impose avec deux longueurs d’avance sur Dalabowl (Turtle Bowl). Growing Glory (Orpen) semblait pouvoir

lutter pour la victoire jusqu’à mi-ligne droite, mais la jument a alors baissé

de pied et elle termine troisième, à deux longueurs. Christophe Lermyte,

l’entraîneur de la gagnante, nous a confié : « Elle le fait très facilement et restait sur quatre victoires. La

pouliche a de la qualité et pourrait gagner une course "B" tous les

jours. »

 

- Course

3 (3ans, femelles 1.750m): cliquez

ici pour accéder au résultat (lien à insérer

http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/C3J5.pdf

 

Le F.R.B.C. sponsor du Grand Prix des Éleveurs

Ce meeting

international fut mis à profit par le F.R.B.C. pour aller à la rencontre des

propriétaires, éleveurs et entraîneurs marocains. Ces derniers achètent régulièrement

en France ou ont l’intention de le faire. Le sponsoring du Grand Prix des Éleveurs

- F.R.B.C. concrétise la volonté de continuer à développer la notoriété du F.R.B.C.

et à promouvoir la filière française. La visibilité qu’offre ce grand week-end

de courses permet au F.R.B.C. de continuer à fidéliser les acteurs marocains

présents en France, mais également de rencontrer de nouveaux

socio-professionnels marocains. Il s’agit enfin d’une opportunité pour

promouvoir les grands rendez-vous français (courses, ventes, événements,

élevage…).

 

Photo FRBC

 

GRAND PRIX DES

PROPRIÉTAIRES

PREMIER PARTANT ET PREMIER GAGNANT POUR

PASCAL BARY AU MAROC

Famous Mark (Mr Sydney), un élève et représentant de

Jalobey Racing, a offert une première victoire à Pascal Bary au Maroc. Dijoy (Dijeer) et L’Écrivain Doré (Literato) ont assuré le train au début de la

course. À l’entrée de la ligne droite, Famous Mark a très nettement créé la

différence. Il s’impose très facilement, avec vingt longueurs d’avance sur un

le "FR" Splendur (Hold that

Tiger). Manasek (Raven’s Pass) est proche troisième.

Pascal Bary nous a

expliqué suite à la victoire de son pensionnaire : « Il le fait très facilement. C’est un cheval

qui se plait ici. Dès qu’il est arrivé sur le sol marocain, très récemment, il

s’est immédiatement montré très à l’aise. Famous Mark va d’ailleurs rester ici.

C’est mon premier gagnant mais également mon premier partant au Maroc ! Après

une belle série de victoires dans ce pays, il est venu en France où il a couru

deux fois, pour une place, dans des lots bien composés au niveau "B". »

 

- Course 4 (3ans,

mâles, 1.750m): cliquez ici pour accéder

au résultat (lien à insérer

http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/C4J5.pdf

 

PRIX JEAN PIERRE

LAFOREST

UN ÉLÈVE DE L’ÉCURIE BIRABEN REMPORTE LA

BELLE ÉPREUVE DES 2ANS

C’est une pouliche

élevée en France par l’écurie Biraben qui s’est imposée dans la belle épreuve

pour 2ans lors du meeting marocain. Cape

Blanca (Cape Blanco) était encore troisième à l’entrée de la ligne droite.

Mais elle a ensuite très nettement créé la différence pour finalement s’imposer

de plus de trois longueurs. Tears and

Cheers (Diktat) prend la deuxième place, six longueurs devant Pephermo (Bushranger).

En France, Cape

Blanca n’a couru qu’une seule fois, sous l’entraînement de François Rohaut.

Elle s’était classée sixième d’une "G" à La Teste-de-Buch.

 

- Course 2 (2ans,

1.300m): cliquez ici pour accéder au

résultat (lien à insérer

http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/C2J5.pdf