Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Miss de champdoux, la nouvelle reine d’enghien

Autres informations / 24.11.2015

Miss de champdoux, la nouvelle reine d’enghien


 

ENGHIEN-SOISY, LUNDI

 

PRIX

LÉOPOLD D’ORSETTI - GRANDE COURSE DE HAIES D’ENGHIEN (GR3)

MISS DE CHAMPDOUX, LA NOUVELLE REINE

D’ENGHIEN

Depuis

Formosa Joana Has (Turgeon),

l’hippodrome d’Enghien n’avait pas eu de jument aussi bonne que Miss de Champdoux (Voix du Nord). Cette

dernière est appelée à devenir la nouvelle reine d’Enghien. Et elle est bien

partie dans sa conquête du plateau de Soisy puisqu’elle s’est imposée

facilement dans le Prix Léopold d’Orsetti - Grande Course de Haies d’Enghien

(Gr3). Un succès qui fait suite à une prometteuse troisième place dans le Grand

Steeple-Chase d’Enghien (Gr2). D’abord placée en quatrième position par son

jockey, David Cottin, alors qu’Ardina

(Doctor Dino) animait la course, Miss de Champdoux a pris la tête après la haie

du tournant du chemin de fer. Elle a déroulé devant lors du dernier tiers du

parcours et a abordé la ligne droite avec un net avantage. Sur le plat, elle a

maintenu The Stomp (Layman) à

distance pour l’emporter de trois longueurs et demie.

Miss

de Champdoux conclut donc une belle année 2015, avec un premier succès de

Groupe, une victoire dans la Grande Course de Haies de Deauville (L) et sa

troisième place dans le Grand Steeple d’Enghien. Si sa santé le permet, et

qu’elle bénéficie d’un terrain lourd lors des belles courses d’Enghien, Miss de

Champdoux peut asseoir sa suprématie sur le plateau de Soisy en 2016. « J’avais fait le papier et j’ai hésité à

prendre tout de suite la tête, a dit David Cottin, jockey de Miss de

Champdoux. Je n’ai pas pris trop de

risques. Le train était très réduit et j’ai pris la tête après la haie du

tournant du chemin de fer. Elle venait de faire les 5.000m du Grand Steeple

d’Enghien, elle était donc capable de prendre les devants pour faire les

derniers 2.000m au train. Elle a très bien sauté, prenant des longueurs à ses

rivaux. C’est une très bonne jument, qui s’adapte à tout, puisqu’elle a gagné à

Dieppe, Pau, Clairefontaine et Enghien, en haies comme en steeple. »

 

Bon comportement de The Stomp

The

Stomp a patienté parmi les derniers et il s’est rapproché librement dans le

tournant final. Dans la ligne droite, il s’est lancé à la poursuite de Miss de

Champdoux, mais il n’a jamais pu l’inquiéter pour finir. « The Stomp court très bien, nous a dit

son entraîneur, François Nicolle. Mais je

suis un peu déçu. Alain [de Chitray, jockey de The Stomp, ndlr] l’a très bien monté, mais j’aurais préféré

que Jacques [Ricou, ndlr] le monte

car il le connaît par cœur. Il a été un peu pris de vitesse. J'ignore quel sera

le contenu de son futur programme. »

Toujours

vue aux avant-postes, Victoire des Borde

(Antarctique) s’est montrée courageuse pour conserver le second accessit face

au bon retour de Prince Philippe

(Denham Red).

Favorite,

Roll on Has (Policy Maker) a dû se

contenter de la cinquième place. Bien placée en début de course, elle a

rétrogradé dans le tournant final et n’a pu se rapprocher pour finir.

 

 

APLAT VIDEO

Nouveau !

VISIONNEZ LA VIDÉO DE LA COURSE

"JDG

vidéo" est un nouveau service offert par JDG, en partenariat avec Equidia

et France Galop.

Cliquez

ici pour revoir la course en vidéo

(Lien

à insérer : http://www.jourdegalop.com/video.php)

 

APLAT PEDIGREE

Lien

pedigree à insérer : http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/pedigreeMissdeChampdoux.pdf

 

La nièce de Gwenn

Élevée

par son propriétaire, René Beaunée, Miss de Champdoux est la nièce de Gwenn, lauréat du Prix du Président de

la République (Gr3) 2003, sous l’entraînement d’Arnaud Chaillé-Chaillé.

Deuxième mère de Miss de Champdoux, également élevée par René Beaunée, King Bar (King Cyrus) est restée

inédite. Génitrice de Miss de Champdoux, Timberland

(Hawker’s News) a pris une cinquième place en quatre sorties en plat.