Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Mission accomplie pour martalette

Autres informations / 30.11.2015

Mission accomplie pour martalette

AUTEUIL, DIMANCHE

 

PRIX

ANDRÉ MICHEL (GR3)

MISSION ACCOMPLIE POUR MARTALETTE

« Ce Prix André Michel (Gr3) était un objectif

pour Martalette (Martaline) et je

suis ravi de son succès… » Yannick Fouin est heureux et soulagé :

sa protégée a rempli sa mission en remportant son premier Groupe ce dimanche à

Auteuil. Toute la préparation de Martalette avait été axée sur ce Prix André

Michel. D’ailleurs, elle n’avait couru que deux fois cet automne en vue de

cette compétition. Enfin, cette course avait attiré un lot fourni, mais sans

juments confirmées dans les Groupes. Tous les feux étaient donc au vert pour

une belle performance de sa part. Martalette devrait poursuivre sa carrière en

2016 et essayer de garnir son palmarès.

Martalette

a bénéficié de bons leaders avec Arch

Duchess (Arch) et Polygona XX (Poliglote). Elle

a évolué juste derrière ces deux juments. En face, la représentante de l’écurie

Manuel Garcia a pris les devants et s’est détachée. Elle a abordé le tournant

final avec une vingtaine de longueurs d’avance. Mais à l’entrée de la ligne

droite, son avance a diminué et elle s’est lancée à sa poursuite. Sur le plat,

la pensionnaire de Yannick Fouin a dominé sûrement Polygona, qui garde la deuxième

place. Le second accessit est revenu à Bénie

des Dieux XX (Great

Pretender), toujours bien placée. Yannick Fouin a ajouté : « Cette course était un objectif et nous

avions gardé Martalette fraîche pour cette épreuve. Nous étions très confiants.

Quand vous avez un objectif, c’est important de gagner. Elle va probablement

rester à l’entraînement. C’est une très bonne jument à laquelle il faut de la

distance et du terrain lourd. »

 

Le premier Groupe de Ian Kellitt…

Copropriétaire

et coéleveur de Martalette, Ian Kelllitt nous a dit : « J'ai neuf poulinières et Martalette est mon

meilleur élève. Sa mère, Cousette, a aussi donné Cuttin Edge, gagnante de Listed. Martalette m'offre une première

victoire de Groupe. J'ai tous mes chevaux à 50/50 avec Nicolas Madamet, qui est

un ami depuis 25 ans. Je suis installé en France, en Normandie, tout comme mes poulinières.

L'idée est principalement de vendre nos produits aux propriétaires anglais. »

 

… et de Geoffrey Ré

Jockey

de Martalette, Geoffrey Ré a signé sa première victoire de Groupe dans cette

compétition, deux ans et demi seulement après son premier succès. Neveu de

Christian Scandella, il a suivi sa formation à l’Afasec de Mont-de-Marsan. Ses

deux premiers patrons ont été Jean-Luc Laval et Jacques Ortet.

 

Polygona, sur une piste trop souple pour

elle

Lorsque

nous avons vu Polygona partir en face, nous avons pensé qu’elle ne serait

jamais revue. Mais le terrain lourd n’est pas sa tasse de thé. Elle a donc dû

se contenter de la deuxième place. Son entraîneur, Jean-Yves Artu, nous a

déclaré : « Elle est meilleure en

bon terrain où elle n'a pas le même toucher de sol. C'est une jument très

généreuse. Elle court très bien sur la fraîcheur, nous étions donc confiants

aujourd'hui même si ce n'était pas son terrain favori. Nous avons eu un petit contretemps

avec elle et nous avons dû l'arrêter trois semaines, mais c'était un mal pour

un bien. Elle est très généreuse le matin également, il faut donc faire

attention. L'année prochaine, elle pourrait courir en haies ou en steeple,

selon le programme. »

 

La sœur de Cutting Edge

Élevée

par Nicolas Madamet, Ian Kellitt et mademoiselle Madamet, Martalette est une

fille de Martaline et de l’inédite Cousette

(Polish Precedent). Elle est la sœur de Cutting

Edge (Kapgarde), lauréate du Prix d’Iéna (L). Cutting Edge et Martalette

sont, pour le moment, les seuls vainqueurs de sa mère. Il s’agit d’une belle

souche de vitesse, celle de Venize

(Kaldoun), gagnante du Prix de la Grotte (Gr3) et cinquième de la Poule d’Essai

des Pouliches (Gr1), et de l’étalon Simon

du Désert, vainqueur du Prix Edmond Blanc (Gr3) et troisième du Prix

d’Ispahan (Gr1). Troisième mère de Martalette, Canaletto (Iron Duke) est la génitrice de Venize et de Simon du

Désert.