Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Pat eddery

Autres informations / 11.11.2015

Pat eddery

PAT EDDERY

1952 - 2015

Une légende des courses nous a quittés ce mardi. Pat Eddery,

âgé seulement de 63 ans, s’est éteint. Son nom restera pour toujours associé à

celui de Dancing Brave, qu’il avait

mené à la victoire dans un Prix de l’Arc de Triomphe d’anthologie, celui de

1986.

Pat Eddery avait raccroché ses bottes en 2003, après plus de

trente-cinq ans de carrière, 4.633 victoires et onze titres de champion jockey

outre-Manche. Seul Sir Gordon Richards a gagné plus de courses que lui… Né en

Irlande, d’un père lui-même jockey, Pat Eddery a fait son apprentissage en

Grande-Bretagne, chez Seamus McGrath puis Frenchie Nicholson. En 1971, il

devient le meilleur apprenti de Grande-Bretagne. En 1974, c’est le titre de

meilleur jockey anglais qu’il obtient et gardera jusqu’en 1977, puis en 1986,

1988, 1989, 1990, 1991, 1993 et 1996. Il a gagné tous les classiques anglais,

dont trois Derby d’Epsom, et il est encore le codétenteur de victoires dans

l’Arc, avec quatre succès (à égalité avec Olivier Peslier).

 

La course anglaise et

l’“Arc” du siècle…

En 1975, à seulement 23 ans, il remporte l’une de ses plus

belles victoires avec Grundy, dans les King George VI and Queen Elizabeth

Diamond Stakes (Gr1). La lutte finale avec Joe Mercer associé à Bustino est

restée dans les annales du turf. On y voit à quel point Pat Eddery était dur à

la lutte, à défaut d’être très élégant. Pour beaucoup, c’est la course du

siècle en Angleterre.

Pour revoir la course, cliquez ici : https://www.youtube.com/watch?v=bWQF7yAdgP8

Pat Eddery a aussi remporté l’Arc du siècle, celui de 1986,

qui avait réuni des chevaux tels que Bering,

Triptych, Acatenango, Shardari ou Shahrastani.

Battu dans le Derby alors qu’il était monté par Greville Starkey, Dancing

Brave, avec toute la maestria de Pat Eddery, réalisa ce jour-là une performance

incroyable. Conscient que son cheval ne devait pas prendre la tête trop tôt,

Pat Eddery fit preuve d’un immense sang froid, attendant les derniers deux

cents mètres pour venir tout à l’extérieur et prendre près de deux longueurs à Bering.

Pour revoir la course, cliquez ici : https://www.youtube.com/watch?v=hCucJx2vL-k

 

Sagace et Rainbow

Quest…

Pat Eddery est aussi resté gravé dans nos mémoires comme

partenaire de Rainbow Quest dans

l’Arc qui a fait couler tant d’encre, celui de 1985, quand Sagace a été rétrogradé au profit du partenaire de l’Irlandais. Ce

jour-là, l’expérience de Pat Eddery, face à la jeunesse d’Éric Legrix, a

certainement fait la différence…

 

Le partenaire de

Sadler’s Wells, Pebbles, et tant d’autres…

En 1981, Pat Eddery est devenu premier jockey de Robert

Sangster, ce qui lui a permis d’être associé à des champions comme El Gran Senor, Caerleon, Sadler’s Wells

et Golden Fleece, pour

l’entraînement de Vincent O’Brien. De 1987 à 1994, il fut premier jockey pour

le prince Abdullah, et à partir de 1995 et jusqu’à la fin de sa carrière, il

resta free-lance.

Pat Eddery n’a pas simplement brillé en Europe. Il est allé

gagner le Breeders’ Cup Turf avec Pebbles en 1985 et le "Sprint" avec

Sheikh Albadou en 1991, à une époque

où les voyages étaient plus rares qu’aujourd’hui. Il a aussi remporté

l’Arlington Million en 1983 avec Tolomeo.

 

Une reconversion

comme entraîneur

Pat Eddery avait décidé de raccrocher ses bottes en 2003,

avec le regret de ne pas avoir égalé le record de victoires de Sir Gordon

Richards. En 2005, il est devenu entraîneur, et son meilleur représentant restera

Hearts of Fire (Firebreak), lauréat du Gran Criterium (Gr1) à San Siro, en

2009, avec Olivier Peslier en selle. Le seul à partager avec lui le record de

quatre Arcs…

 

UNE CARRIÈRE DE

LÉGENDE

4.633 gagnants

11 titres de champion des jockeys en Grande-Bretagne

14 victoires dans les classiques anglais

3 succès dans le Derby d’Epsom : Grundy 1975, Golden Fleece

1982, Quest for Fame 1990

4 victoires dans l’Arc : Detroit 1980, Rainbow Quest

1985, Dancing Brave 1986, Trempolino 1987.

3 Prix du Jockey Club : Caerleon 1983, Hours After

1988, Sanglamore 1990

1 Prix de Diane : Jolypha

1992

73 victoires à Royal Ascot