Démonstration de feu croisé

Autres informations / 14.12.2015

Démonstration de feu croisé

PAU, DIMANCHE

 

PRIX JEAN GRANEL

DÉMONSTRATION DE FEU CROISÉ

Attraction de cette réunion dominicale à Pau, l’anglo-arabe Feu Croisé (Feu Ardent) ne nous a pas déçu dans le Prix Jean Granel. Le cheval entraîné par Hervé Audoy a signé un triplé dans cette course, après avoir enlevé les éditions 2012 et 2014. Il s’est imposé très facilement et sera parmi les favoris à sa propre succession dans le Grand Cross de Pau (L), son grand objectif de l’hiver.

D’abord placé au centre du peloton par Fabrice Barrao, Feu Croisé s’est retrouvé en tête pour aller vers le volpoom, après plusieurs chutes et une dérobade. Dernière grosse difficulté du parcours long de 4.700m, le passage de route a été une formalité pour Feu Croisé. Il a parfaitement négocié cet obstacle, faisant la différence sur ses rivaux. Sur le plat, il a bien accéléré pour l’emporter facilement. En dépit de quelques fautes, sa sœur, Palomba (Le Pigeon), s’est montrée courageuse pour accrocher la deuxième place. Derrière ce jumelé familial, c’est Verlaine Malpic (Balko) qui s’est classé troisième.

 

Un pedigree de sauteur

Feu Croisé est né dans l’élevage de Yan et Katrin de Kersabiec. Il s’agit d’un produit de Feu Ardent (Valiant Heart), anglo-arabe lauréat du Prix Charles de Ginestet, qui n’a produit qu’une poignée de galopeurs avant d’être exporté. Jolie Mars, le propre frère de Feu Ardent, a régulièrement transmis de l’aptitude au saut. Il est notamment le père de Maurrinor, qui fut l’un des meilleurs anglos de sa génération en cross-country. Jolie Mars est également le père de mère des bons sauteurs Orfan de Roumanie (Chef de Clan) et Petit Bob (April Night). La mère de Feu Croisé est une fille de Zeffir (Cyborg), lui-même géniteur de Paulin de Sourniac, ancienne mascotte de l’écurie Nicolle, et vedette chez les anglo-arabes en cross avec dix-sept victoires et plus de 300.000 € de gains.

Feu Croisé est à ce jour le meilleur descendant de sa première et de sa deuxième mère. Sa troisième mère, Aloa (Maliksao Ar), est une jument fondatrice du Haras de Candale. C’est également dans cet élevage qu’est né Zeffir, le père de mère de Feu Croisé. Dans la descendance d’Aloa on retrouve la championne Laghouat du Barp (Faalem) et Illusion Sauvage (Solid Illusion) qui furent tous deux têtes de liste de leur génération en plat chez les anglo-arabes. En obstacle, cette famille a donné plusieurs bons sujets comme Golden Ghost (Dounba) ou Silver Fantom (Sin Kiang).