Disparition de richard carver jr

Autres informations / 12.12.2015

Disparition de richard carver jr

ACA

DISPARITION DE RICHARD CARVER JR

Nous venons d’apprendre la disparition de Richard Carver Jr à l’âge de quatre-vingt-dix-huit ans. Cet entraîneur français, appartenant à une grande famille des courses s’est vu quelquefois confondre avec son père Richard Carver, également entraîneur. Son palmarès s’orne de plusieurs grands succès classiques dont les Grand Prix de Paris (Gr1) 1954, avec Popof (Turmoil), et 1970, avec Roll of Honour (Miralgo), les Prix de Diane (Gr1) 1959, avec Barquette (Worden), et 1963, avec Belle Ferronnière (Cosmos). Il avait remporté également le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) avec Guadanini (Luthier) en 1978. Lassalle (Bon Mot) lui a apporté un succès de prestige à Ascot en 1973 en remportant l’Ascot Gold Cup (Gr1). La même année, il avait remporté chez nous le Prix du Cadran (Gr1). Son meilleur représentant aura été Hard to Beat (Hardicanute), lauréat en 1971 du Grand Critérium (Gr1, devenu Prix Jean-Luc Lagardère) et en 1972 des Prix du Jockey Club (Gr1), Lupin (Gr1), Niel (Gr2) et de Fontainebleau (Gr3). En 1973, à 4ans, Hard to Beat conclura troisième du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) derrière Rheingold (Faberge) et Allez France (Sea Bird). Richard Carver Jr compte également des succès en obstacle dont la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) en 1960 avec Poutje Elday (Caldarium). Lors de ses débuts, en 1934, Richard Carver Jr avait eu dans son effectif des représentants de Lord Derby et Lady Granard. Il avait pris sa retraite en 1980. Son père, Richard Carver, était né à Chantilly en 1884 et est mort en 1979 à Lamorlaye à quatre-vingt-quinze ans. Grand entraîneur, il a notamment gagné le Derby d’Epsom (Gr1) 1948 avec My Love (Vatellor), pour le compte de l’association Son Altesse l’Aga Khan III et Léon Volterra. My Love s’imposait devant son compagnon de boxes Royal Drake (Admiral Drake), offrant du même coup à Richard Carver un jumelé français exceptionnellement rare. Il a arrêté sa carrière en 1960 pour cause de cécité. Richard Carver était le fils de William Carver (1848 - 1907), un grand jockey, pilote du classique Boiard (Vermouth), et de Mathilda Carter, elle-même appartenant à une grande famille d'entraîneurs anglais installés en France depuis le milieu du 19e siècle.