Gold cup cherchait sponsor désespérément…

Autres informations / 09.12.2015

Gold cup cherchait sponsor désespérément…

GOLD CUP CHERCHAIT SPONSOR DÉSESPÉRÉMENT…

Ce mardi, il a été annoncé que le groupe Timlico Technology devenait le nouveau sponsor du Gold Cup de Cheltenham (Gr1). Timlico fournit à ses clients des informations et des technologies de communication, ainsi que différentes possibilités de connectivité, via les clouds, des solutions mobiles, etc. La société a été créé en 2004 par son directeur général, Tim Radford, connu dans le monde des courses d’obstacle car ayant des parts dans des chevaux comme Somersby ou Calgary Bay. Il a en tout douze chevaux à l’entraînement. Le sponsoring de Timlico permet d’amener 25.000 livres d’allocations supplémentaires au Gold Cup, qui proposera en tout une somme record de 575.000 livres.

 

Une annonce liée à l’interdiction de sponsoring de Betfred

Depuis 2014, le Gold Cup de Cheltenham était sponsorisé par le bookmaker Betfred. Or, le bras de fer entre les autorités hippiques britanniqued et les bookmakers a pris une toute nouvelle dimension en 2015, face notamment aux difficultés rencontrées pour financer le Levy Board. Les bookmakers ne sont pas toujours très motivés à reverser une partie de leurs bénéfices à ce fameux Levy Board. Avec le développement des paris en ligne, un certain nombre d’entre eux ont installé des plateformes offshore, principalement à Gibraltar. Ils ne reversent donc pas de taxes à l’État britannique sur ces activités délocalisées et, en conséquence, les courses britanniques ne touchent aucune somme sur les bénéfices réalisés par les bookmakers sur ces paris. Pour lutter contre cette situation, le Jockey Club et Arena Racing – qui gère une quinzaine d’hippodromes anglais – ont donc lancé au second semestre le plan Authorised Betting Partner. Les bookmakers doivent désormais signer cet accord – et donc reverser de l’argent des paris en ligne offshore à l’institution – pour être autorisés à sponsoriser une course en Grande-Bretagne. C’est ce qu’a fait, par exemple, Betfair, le sponsor du Tingle Creek Chase (Gr1). Mais Betfred  n’a pas signé cet accord et s’est donc vu en conséquence retirer son autorisation de sponsor du Gold Cup de Cheltenham, il y a environ deux semaines. Une occasion que Timlico Technology n’a pas laissé passer…