Hongkong, simplement limpide

Autres informations / 14.12.2015

Hongkong, simplement limpide

HONGKONG, SIMPLEMENT LIMPIDE

SHA TIN (HK), DIMANCHE – LONGINES INTERNATIONAL RACES. La Breeders’ Cup, disputée sur le tourniquet de Keeneland, nous avait laissés sur notre faim, avec des arrivées parfois étonnantes, et des contre-performances difficiles à expliquer, sinon par le profil de la piste. Les courses internationales de Hongkong, qui se sont disputées dimanche à Sha Tin, ont livré des verdicts beaucoup plus limpides. On comprend pourquoi les professionnels de tout horizon aiment conclure leur année en Asie. La piste de Sha Tin est toujours parfaite, même cette année où près de 44 mm de précipitations sont tombés en l’espace de quelques jours. La ligne droite suffisamment longue permet à chacun de s’exprimer. D’année en année, Hongkong a pris une place prépondérante dans le turf mondial, et début décembre, c’est ici que le véritable Championnat du monde des pur-sang a lieu. Ce dimanche, Aidan O’Brien a débloqué son compteur à Hongkong grâce à Highland Reel (Galileo), lauréat du Vase. Il a devancé le tenant du titre, Flinshire (Dansili), deuxième devant deux autres français, Dariyan (Shamardal) et Ming Dynasty (King’s Best). Les chevaux japonais ont enlevé deux autres compétitions : le Mile, grâce au super Maurice (Screen Hero), et le Cup, grâce à l’étonnant A Shin Hikari (Deep Impact). Les locaux sont restés les maîtres du Sprint, dont ils ont pris les trois premières places. Le succès est revenu à Peniaphobia (Dandy Man) qui a prouvé qu’on pouvait gagner sur ce parcours avec tournant, même en s’élançant de l’extérieur.