Jdg awards, septième édition - la plus belle monte

Autres informations / 21.12.2015

Jdg awards, septième édition - la plus belle monte

JDG AWARDS, SEPTIÈME ÉDITION - LA PLUS BELLE MONTE

 

XX FRANKIE DETTORI ET SA FORMIDABLE INSPIRATION DANS LE QATAR PRIX DE L’ARC DE TRIOMPHE XX

 

Photo 1 : Frankie Dettori a fourni une prestation d’anthologie, en selle sur Golden Horn, dans l’édition 2015 du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe

 

Cette année, nous avons décidé de créer une nouvelle catégorie dans les JDG Awards, celle de la plus belle monte de l’année. Celle de Frankie Dettori, en selle sur Golden Horn (Cape Cross) dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), a rallié la majorité de vos votes (37 %). Golden Horn avait tout pour s’imposer dans l’“Arc”, mais l’inspiration de son jockey n’est pas étrangère à sa démonstration. Plus qu’une inspiration, on peut parler de réflexion, puisque l’Italien l’avait annoncé quelques jours avant la course dans nos colonnes : « Le plan est de monter une course "à la Lammtarra", proche des leaders, en lançant la course de loin. Parce que si vous donnez aux Français l’avantage de tout jouer sur une pointe de vitesse, vous êtes déjà battus dès le départ ! » Il a su composer avec son numéro 14 dans les boîtes, isolant d’abord son partenaire à l’extérieur, avant de le laisser glisser en tête, appuyé contre le rail. Sur un terrain rapide pour un début octobre, personne n’a pu le rattraper dans la ligne droite…

Pour visionner l’édition 2015 du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, cliquez ici

Lien à ajouter : https://youtu.be/Sjuu8PmZ0bY

 

Photo 2 : Jacques Ricou a su faire parler l’expérience pour mener Milord Thomas à la victoire dans le Grand Steeple-Chase de Paris

 

2e JACQUES RICOU, UN PREMIER "GRAND STEEPLE" À REBONDISSEMENTS

Il manquait un Grand Steeple-Chase de Paris au palmarès de Jacques Ricou. Milord Thomas (Kapgarde) lui a permis de combler cette lacune, non sans émotion. Au premier passage de la rivière des tribunes, le cheval a manqué de faire pile. Mais son jockey d’expérience ne s’est pas affolé, et Milord Thomas est progressivement revenu en tête de la course. Dans la ligne droite, il a repoussé nettement l’attaque de Shannon Rock (Turgeon). Du bel ouvrage pour Jacques Ricou, qui peut aussi se targuer d’avoir façonné le cheval, en compagnie de Dominique Bressou, son entraîneur.

Pour visionner l’édition 2015 du Grand Steeple-Chase de Paris, cliquez ici

Lien à ajouter : https://youtu.be/bV4C6AldsLY

 

Photo 3 : La victoire d'Ervedya et Christophe Soumillon devant Found et Ryan Moore dans les Coronation Stakes

 

3e LE SANG FROID DE CHRISTOPHE SOUMILLON SUR ERVEDYA

Le succès d’Ervedya (Siyouni) dans les Coronation Stakes (Gr1) à Royal Ascot pourrait être montré dans les écoles. Pour préserver la pointe de vitesse de la pouliche, Christophe Soumillon a longtemps attendu, avant de plonger au cœur du peloton et de filer Found (Galileo) le plus longtemps possible. Cette tactique a sûrement aidé la pouliche à prendre une longueur d’avance au passage du poteau.

Pour visionner l’édition 2015 des Coronation Stakes, cliquez ici

Lien à ajouter : https://youtu.be/MK-dHji3YWk

 

Les autres nommés, cités dans l’ordre d’importance des votes : Pierre-Charles Boudot sur Ésotérique dans le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois, Thierry Thulliez sur Mille et Mille dans le Qatar Prix du Cadran, Steven Colas avec Pythagore dans le Prix Georges Courtois, Ruby Walsh sur Thousand Stars dans le Grand Prix d'Automne, Vincent Cheminaud avec Blue Dragon dans le Prix Alain du Breil, Christophe Soumillon sur Taniyar dans le Prix du Pin, James Reveley avec Un Temps pour Tout dans la Grande Course de Haies d'Auteuil, David Cottin sur Mobi.