Le pmu séparera ses masses jeudi prochain

Autres informations / 04.12.2015

Le pmu séparera ses masses jeudi prochain

LE PMU SÉPARERA SES MASSES JEUDI PROCHAIN

Le PMU va dissocier ses activités internet et points de vente à compter du jeudi 10 décembre, mettant ainsi en œuvre la décision de l’Autorité de la concurrence. Le PMU offrira désormais à ses clients deux gammes de paris distinctes, avec des calculs de cotes et des rapports différents.

 

Jeudi matin, Alain Resplandy-Bernard (D.G. délégué du PMU) et Samuel Loiseau (directeur du marketing) ont présenté le projet devant la presse hippique. « Évidemment, ce n’est pas notre ADN de démutualiser, a attaqué Alain Resplandy-Bernard. Cela été pour nous un énorme défi, dont il n’est pas facile, vu de l’extérieur, de bien mesurer l’importance, sur les plans informatique, juridique, communication, commercial, etc. À son pic d’activité, 135 personnes ont travaillé en même temps sur le projet. Cela représente deux ans de travail, des défis à chaque nouvelle étape et un budget final de 11 M€. Mais notre motivation à tenir le délai était à la hauteur de l’amende de l’Autorité de la concurrence si nous n’avions pas respecté la dead-line du 31 décembre 2015 : elle se serait chiffrée en dizaines de millions d’euros… Tout au long du projet, nous avons voulu faire de cette contrainte une opportunité, en termes de produits et en termes de service clients. »

 

Une gamme dupliquée et le nouvel e-Quinté+ sur PMU.fr

Une nouvelle offre de jeu voit le jour sur PMU.fr (internet incluant PC, mobiles, tablettes et applis) avec des paris transposés à l’identique des paris en point de vente. Ainsi, le Simple devient l’e-Simple, le Multi devient l’e-Multi, etc… Les e-paris ont les même caractéristiques que les paris offline : mises de base, règlements, formules. Les rapports des e-paris seront calculés sur la base des enjeux pris sur internet exclusivement.

Le Quinté Plus est remplacé par le e-Quinté Plus, le seul pari à 5 chevaux du marché qui propose l’Ordre. Le e-Quinté Plus propose 3 rapports (ordre, désordre et bonus 4 sur 5), pour mieux valoriser le désordre. Il propose également une e-tirelire quotidienne de 50.000 € minimum, qui augmente chaque jour de 10.000 €. C’est un bon test, car cette version du Quinté Plus correspond peu ou prou à ce qu’un certain nombre de parieurs réguliers demande au PMU depuis quelques mois : que le Quinté Plus récompense à nouveau l’expertise, en limitant le hasard et en améliorant le rapport désordre. Qui sait ? L'e-Quinté Plus conduira peut-être à une évolution du Quinté Plus en dur.

Le lancement de cette nouvelle offre de paris hippiques en ligne s’accompagne d’un dispositif d’information à tous les clients du PMU.

 

Des services enrichis pour tous les clients

Si pour les clients "offline" du PMU (points de vente, AlloPari et hippodromes) la gamme de paris reste identique, le 10 décembre marque également le lancement de nouveaux services destinés à tous les parieurs, on et offline. Désormais, le PMU propose pour chaque pari et e-pari, l’accès aux informations sur les masses d’enjeux, les rapports probables et les combinaisons les plus jouées. Ces informations sont disponibles sur tous les canaux digitaux d’information hippique. Quand Samuel Loiseau évoque de nouveaux services aux clients, c’est de cela qu’il parle : une belle… masse d’informations, actualisée en permanence.

 

Pas de baisse trop marquée à attendre

Le D.G. délégué du PMU a aussi rappelé que le gros de la masse actuelle du PMU (90 % sont joués en dur) ne sera pas affectée par la réforme. Le PMU table tout de même sur une stagnation ou sur une légère baisse. Mais il est sûr de lui quand il affirme que les nouveaux paris qui sortiront bientôt, la croissance à l’international et la rénovation du réseau physique vont apporter plus de croissance au PMU que sa possible baisse consécutive à la séparation des masses.