Dix chevaux de plat dont on va parler en 2016

Autres informations / 05.01.2016

Dix chevaux de plat dont on va parler en 2016

DIX CHEVAUX DE PLAT DONT ON VA PARLER EN 2016

COME ALIVE, GEORGE PATTON, PAS DE SOUCIS, PROCONSUL, REDOUTE’S CHOICE, SOLOW, TRIXIA, ULTRA, VAZIRABAD, ZARAK

 

Qui sera un acteur de l’actualité en 2016 ? Avant que la saison ne reprenne vraiment son envol d’ici quelques semaines, voici une liste de galopeurs dont nous nous attendons à ce qu’ils écrivent quelques pages de l’année hippique 2016. Notre sélection contient un étalon, deux chevaux d’âge et sept 3ans.

 

COME ALIVE

Dansili et Portrayal, par Saint Ballado)

Pr. : Godolphin

El. : Darley

Entr. : A. Fabre

Le même jour que Zarak XX, le 22 octobre, Come Alive XX a crevé l’écran dans le Prix d’Hotot-en-Auge (F), à Deauville. Encore parmi les dernières à l’entrée de la ligne droite, elle a déposé ses quinze rivales en quelques foulées, sur un terrain collant qui, a priori, n’avantage pas les produits de Dansili. On a hâte de revoir Come Alive à l’œuvre, car elle possède, de toute évidence, le niveau des courses de Groupe dans les jambes. Un an auparavant, c’est Mexican Gold (Medaglia d’Oro) qui avait gagné ce maiden – sans laisser une aussi belle impression – et André Fabre n’avait pas hésité à la présenter directement dans le Prix de la Grotte (Gr3). Mexican Gold s’était imposée, apportant un premier Groupe en plat à Vincent Cheminaud.

 

GEORGE PATTON

(War Front & Photograph, par Unbridled’s Song)

Pr./El. : J. Allen

Entr. : J.-C. Rouget

On attendait plus de George Patton en 2015. Non pas qu’on puisse trouver lui reprocher quoi que ce soit dans les épreuves qu’il a courues et qui se sont soldées par deux victoires. Mais on aurait aimé le voir à un niveau plus fort que celui des courses "B". Ce pensionnaire de Jean-Claude Rouget a vraiment laissé une bonne impression par deux fois à Deauville et il avait les moyens de courir avec une première chance des épreuves comme le Prix des Chênes (Gr3). Il est le seul cheval en France à avoir battu Robin of Navan (American Post) – Critérium de Saint-Cloud (Gr1) – et on attend du fils de War Front, malgré un vrai manque de recul le concernant, qu’il devienne un poulain de tout premier plan.

 

PAS DE SOUCIS

(Footstepsinthesand & Whip and Win, par Whipper)

Pr. : Mme A.-M. Hayes & Ballantines Racing Stud Ltd

El. : Knocktoran Stud & Ballantines Racing Stud Ltd

Entr. : Rob. Collet

C’est l’une des "petites surprises" de notre sélection... Après des débuts discrets à Deauville, Pas de Soucis a gagné sur la P.S.F. de Chantilly. Certes, elle ne s’est pas imposée de loin, mais son maiden a été couru sans rythme et, malgré cela, Pas de Soucis a été capable de revenir de l’arrière du petit peloton pour passer le poteau en tête. Beaucoup de chevaux, pour leur deuxième course seulement, n’auraient pas été capables d’en faire autant. Pas de Soucis est une fille de Whip and Win (Prix Isonomy, L) et elle doit être capable de faire aussi bien, voire mieux, sur le gazon, en 2016. Elle peut devenir l’une des révélations de l’année 2016.

 

PROCONSUL : LE PETIT FRÈRE DE FRANKEL...

(Galileo & King, par Danehill)

Pr. : K. Abdullah

El. : Juddmonte Farms

Entr. : A. Fabre

Le "petit frère" de Frankel – et c’est même son propre frère – figurait dans notre liste l’an dernier et il porte désormais un nom : Proconsul. Il vient de prendre 3ans et est toujours à l’entraînement chez André Fabre. On ne sait pas quand il va débuter, mais ce sera forcément un événement, au même titre que l’ont été les débuts de Zarak (Dubawi) XX, le fils de Zarkava (Zamindar).

 

REDOUTE’S CHOICE

(Danehill & Shantha’s Choice, par Canny Lad)

Étalon en Australie, à Arrowfields Stud

Redoute’s Choice a quitté la France et le haras de Bonneval de son Altesse l’Aga Khan. Mais on va forcément parler de lui en 2016. En effet, ce sire – L’ÉTALON en Australie – verra ses premiers produits conçus en Europe débuter en course. Redoute’s Choice n’est plus à présenter, mais il sera vraiment intéressant d’analyser les performances de ses produits sur les champs de course européens. En effet, il a confirmé une voie : celle de la navette de l’hémisphère Sud vers l’hémisphère Nord (alors qu’on connaît bien le trajet inverse). Et si la voie animée par Redoute’s Choice s’avère porteuse, peut-être d’autres vedettes "exotiques" viendront-elles amplifier la vague australienne...

 

SOLOW

(Singspiel & High Maintenance, par Highest Honor)

Pr./El. : Wertheimer & Frère

Entr. : F. Head

Comme en 2015, on va forcément parler de Solow en 2016. Aujourd’hui, qui peut espérer le battre ? Un cheval d’âge ? Non, puisqu’il les a déjà battus en 2015 ! Un 4ans ? Non plus, puisque les rares 3ans de 2015 qui se sont frottés à lui n’ont pas pesé bien lourd. Le premier semestre s’annonce donc "tranquille" pour Solow et, à moins qu’un 3ans soit bien au-dessus de la moyenne – et bien meilleur que ceux de 2015 –, le second semestre 2016 du meilleur miler du monde doit filer comme une lettre à la Poste !

 

TRIXIA

(Siyouni & Tianshan, par Lahint)

Pr. : J.-C. Seroul

El. : G. Sandor & Mme G. Sandor

Entr. : F. Rossi

Quatre courses, quatre victoires. Le palmarès de Trixia en 2015 annonce de très belles choses pour elle en 2016. Elle a conclu son année de 2ans par une victoire très facile dans le Prix des Réservoirs (Gr3), et c’était le moins que l’on pouvait attendre d’elle, vu ses précédentes démonstrations. Sans hésitation, Trixia est meilleure qu’Ameenah (American Post), lauréate un an plus tôt, pour la même équipe, du Prix Miesque (Gr3). Trixia est une candidate sérieuse à la prochaine Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) qui se disputera en 2016 sur l’hippodrome de Deauville, mais en ligne droite, au contraire du Prix des Réservoirs.

 

ULTRA XX

(Manduro & Epitome, par Nashwan)

Pr. : Godolphin

El. : Darley

Entr. : A. Fabre

S’il faut mettre un 2ans de 2015 entraîné en France au-dessus de la mêlée en ce début d’année, c’est bien Ultra XX. Il a été le seul poulain entraîné dans l’Hexagone à gagner dans l’un des cinq Grs1 pour 2ans courus en France. C’était dans le "Lagardère", rallongé pour atteindre 1.600m. André Fabre a dit d’Ultra qu’il était potentiellement un poulain de "Derby". Non pas de "Jockey Club", non, mais bien de Derby d’Epsom. L’entraîneur a débloqué son compteur dans le classique anglais qu’il convoitait depuis longtemps grâce à Pour Moi (Montjeu) et on peut attendre d’Ultra une préparation optimale pour représenter au mieux le savoir-faire tricolore à Epsom. Ultra se pose actuellement comme le meilleur 3ans français chez les mâles et c’est sur lui que l’on place de hautes ambitions pour 2016.

 

VAZIRABAD

(Manduro & Visorama, par Linamix)

Pr./El. : S.A. l'Aga Khan

Entr. : A. de Royer Dupré

Vazirabad a été l’une des révélations de 2015 et on doit continuer à parler de lui – en bien – en 2016. Il a apporté un souffle nouveau chez les stayers, étant l’un des rares chevaux de tenue qui soit capable d’accélérer après plus de 2.400m de parcours. Son succès dans le Prix Royal Oak (Gr1), face à ses aînés, a été magistral : cela fait longtemps – depuis Westerner (Danehill) -– que l’on n’a pas vu un cheval de ce niveau dans cette catégorie. Les qualités de Vazirabad sont multiples : ce hongre désormais âgé de 4ans est capable de confirmer son leadership chez les stayers mais aussi de se mettre en évidence sur 2.400m.

 

ZARAK XX

(Dubawi & Zarkava, par Zamindar)

Pr./El. : S.A. l'Aga Khan

Entr. : A. de Royer Dupré

On attendait un produit de Zarkava en piste depuis 2011 et le premier qui a été présenté – le quatrième de la jument invaincue – n’a pas déçu tous les fans de la championne princière ! Pour ses débuts, Zarak XX a gagné en bon poulain le Prix de Saint Désir (F), à Deauville, le 22 octobre. Contraint de prononcer son effort dès le début de la ligne droite, esseulé, il n’a jamais faibli, devançant une opposition qui, au papier (du moins au niveau des pedigrees) avait belle allure. Sans lui demander d’être l’égal de sa mère, Zarak a le potentiel pour devenir un 3ans de tout premier plan en 2016, dans une génération qui ne possède pas encore de leader franchement affirmé. Il faut également signaler que Zarak a succédé au palmarès de cette épreuve pour débutants à Make Believe XX (Makfi), futur lauréat de la Poule d’Essai des Poulains et du Qatar Prix de la Forêt (Grs1).