Dulce leo rassure

Autres informations / 08.01.2016

Dulce leo rassure

PRIX MICHEL LINARES

DULCE LEO RASSURE

Dulce Leo (Priolo), gagnant du Prix Léon Olry-Roederer 2014 (Gr2), était le cheval de classe de ce Prix Michel Linares. Le représentant d’Angelo Lietti a rassuré en gagnant cette épreuve, lui qui ne s’était pas imposé depuis sa victoire dans le Gr2 d’Auteuil. Toujours à la pointe du combat dans une course d’abord menée par Hurricane d’Hélène (Hurricane Cat) puis par Super Bal (Balko), Dulce Leo n’a pas faibli en fin de parcours et s’est imposé par dix-neuf longueurs. Bijou Plage (Martaline), encore en retrait dans le dernier tournant, a conclu correctement pour aller chercher Super Bal, qui a plafonné en fin de parcours.

Dulce Leo bénéficiait de la décharge de son apprenti, Luigi Maceli. Ce dernier décroche sa première victoire en France, mais il s’était déjà imposé sur les obstacles en Italie. Ancien représentant de l’écurie Zingaro, Dulce Leo porte les couleurs d’Angelo Lietti depuis le début de ce meeting de Cagnes-sur-Mer 2015-2016. Le cheval rassure ce jeudi, même s’il n’évolue plus dans les mêmes sphères qu’auparavant.

 

Le neveu de Multipass et Dalina

Élevé par Christian Wattinne, Dulce Leo est le neveu de deux très bons sauteurs : Multipass (Sillery) et Dalina (Trempolino). Le premier a remporté les Prix Finot (L) et Georges de Talhouët-Roy (Gr2) avant de se tuer dans le Prix Cambacérès (Gr1) à la dernière haie, alors qu’il était en mesure de l’emporter. La seconde n’a pas la même classe, même si elle a tout de même réussi à prendre la deuxième place du Prix Amadou (Gr2) pour sa troisième sortie en obstacle. Deuxième mère de Dulce Leo, Dalyane (Lou Piguet) s’est placée sur les haies d’Enghien. Danissima (Fabulous Dancer), mère de Dulce Leo, n’a couru qu’en plat, prenant quatre places. Elle a eu deux gagnantes avant Dulce Leo, Dame Lina (Trempolino) et Dame d’Asie (Kahyasi). Dulce Leo reste son meilleur produit.