épicéa avec assurance

Autres informations / 07.01.2016

épicéa avec assurance

PAU, MERCREDI

 

PRIX EL TRIUNFO

ÉPICÉA AVEC ASSURANCE

Épicéa (Califet) a gagné brillamment le Prix El Triunfo, ce mercredi à Pau. Le cheval de Jean-Michel Carrie avait démontré de la classe dans sa jeunesse, se classant notamment quatrième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Après une longue absence, il avait effectué une rentrée victorieuse sous 74 kilos à Auteuil, le 22 novembre. Pour sa deuxième sortie après absence, il s’est donc imposé à Pau. Toujours derrière les chevaux de tête, il est venu prendre la direction des opérations au bout de la ligne d’en face. Dans le tournant final, il s’est détaché facilement et, sur le plat, il a repoussé nettement les attaques d’Anda Singer (Secret Singer) et Walk Sibo (Balko). Entraîneur, éleveur et copropriétaire d’Épicéa, Guy Cherel a déclaré au micro d’Equidia : « Il a effectué sa rentrée en se baladant sous 74 kilos il y a quelques semaines, à Auteuil. Mais là j’étais un peu inquiet, nous n’avions pas pu travailler comme je l’aurais voulu car nous avons eu beaucoup d’eau. Devant, il s’est un peu repris, mais il l’a fait facilement. Aujourd’hui, j’aurais été déçu d’être battu. C’est un bon cheval. Il va nous guider dans la suite de son programme car il a eu des problèmes de jambes étant jeune. Si tout va bien, il pourrait aller vers le Grand Prix de Pau (Gr3). »

 

Un fils d’une placée du Prix Finot

Épicea est un élève de Guy Cherel. C’est un fils d’Evitta (Le Triton), qui s’est notamment classée deuxième du Prix Finot (L) pour l’entraînement de Guy Cherel. Evitta a pris de nombreuses places à Auteuil. À noter que Califet, le père d’Épicéa, était aussi un pensionnaire de l’entraîneur mansonnien, tout comme Foreighner (Adieu au Roi), la deuxième mère d’Épicéa, gagnante sur les haies paloises. Guy Cherel connaît donc bien la famille.