Eternal army perd enfin son statut de maiden

Autres informations / 23.01.2016

Eternal army perd enfin son statut de maiden

CAGNES-SUR-MER, VENDREDI

PRIX CHERET (F)

ETERNAL ARMY PERD ENFIN SON STATUT DE MAIDEN

Eternal Army (American Post) était l’un des poulains les plus expérimentés au départ du Prix Cheret (F). Ce représentant de Mme Jacques Cygler comptait en effet huit sorties et n’avait jamais fini plus loin que sixième. Pour sa première sortie de l’année, il était aidé par la décharge de son apprenti, Lukas Delozier. C’était le seul dans ce cas, et cet avantage a joué son rôle. Monté dans le groupe de tête, mais jamais abrité, Eternal Army a fait preuve de courage pour résister jusqu’au bout à la très bonne fin de course de l’inédit Mezidon (Le Havre), qui a regagné beaucoup de terrain à l’extérieur. Ludovic Gadbin, l’assistant d’Henri-Alex Pantall qui entraîne Eternal Army, a déclaré au micro d’Equidia : « Il tournait autour de sa course. Aujourd’hui, malgré un parcours nez au vent qui n’est jamais facile, il a fait preuve de courage. La décharge a sans doute joué, car le débutant est venu finir fort sur nous ! »

Sind Something (Paco Boy) qui, comme le lauréat, n’a pu bénéficier d’un dos dans le parcours, a préservé la troisième place devant Feel Alive (American Post), longtemps vu aux derniers rangs et qui a, comme Mezidon qu’il a accompagné dans son effort, tracé une ligne droite prometteuse.

 

Une famille allemande

Élevé par le haras du Taillis, Eternal Army a été acheté yearling pour 8.500 euros par Paul Nataf, aux ventes Osarus de La Teste. C’est le troisième produit de sa mère, Earth Affair (Acatenango), et le deuxième partant. Eternal Wave (Gentlewave), la première a pris trois places en onze sorties. Earth Affair est une sœur d’Eminem (Samum), gagnant du Prix du Grand Camp (L). Enigma (Sharp Victor), la deuxième mère, s’est classée troisième du Prix de Diane allemand.