Faugheen the machine démolit l’opposition

Autres informations / 25.01.2016

Faugheen the machine démolit l’opposition

INTERNATIONAL

 LEOPARDSTOWN (IE), DIMANCHE

IRISH CHAMPION HURDLE (GR1)

FAUGHEEN THE MACHINE DÉMOLIT L’OPPOSITION

À l’image de son compagnon de couleurs et d’entraînement, Douvan (Walk in the Park), plus tôt dans l’après-midi, le champion Faugheen (Germany) a écrasé l’opposition pour remporter l’Irish Champion Hurdle (Gr1), dimanche à Leopardstown. Installé en tête dès le départ par Ruby Walsh, il a dit au revoir à ses adversaires dans le tournant final, sans que son jockey ne bouge. Il s’est détaché facilement, et il a passé le poteau avec quinze longueurs d’avance, comme Douvan dans l’Arkle Novice Chase (Gr1). Le tout en ayant fait une petite faute à la dernière claie. La deuxième place est revenue à Arctic Fire (Soldier Hollow), lequel a précédé Nichols Canyon (Authorized). Ce dernier est le seul cheval qui a battu Faugheen au cours de sa carrière. Mais aujourd’hui, il a payé le fait de vouloir contester la supériorité du champion de Rich Ricci à l’amorce du dernier tournant. Il a donc perdu le premier accessit dans la ligne droite. Entraîneur de Faugheen, mais aussi d’Arctic Fire et de Nichols Canyon, Willie Mullins a réalisé un joli triplé. Il a signé sa sixième victoire consécutive dans l’Irish Champion Hurdle. Un nouveau problème se présente à lui : doit-il courir Faugheen face à Douvan dans le Champion Hurdle (Gr1) dans un match qui pourrait faire très mal à l’un des deux ? Nous aurons la réponse dans quelques semaines. En attendant, Willie Mullins a dit : « Faugheen a réalisé une performance électrisante. Je ne pense pas l’avoir vu sauter aussi bien. Il a seulement négligé la dernière claie. Quand il a dû sauter avec Nichols Canyon à ses côtés, il a été très bon. Il a été à un rythme sélectif toute la route. Arctic Fire a couru de première. Nichols Canyon a dû ressentir les effets de sa dernière course. J’attendais plus de sa part. C’était un très bon Irish Champion Hurdle. » Ruby Walsh a ajouté en vue du Festival de Cheltenham : « S’ils veulent me battre dans le Champion Hurdle, ils vont devoir venir me chercher ! »