Footpad en liberté

Autres informations / 22.01.2016

Footpad en liberté

INTERNATIONAL

 GOWRAN PARK (IE), JEUDI

 LADBROKES HURDLE

FOOTPAD EN LIBERTÉ

L’élève de Louise et Camille Collet Vidal, Footpad (Creachadoir), a signé la deuxième victoire de sa carrière dans le Ladbrokes Hurdle, ce jeudi à Gowran Park. Récent troisième de Gr2 après un premier succès, pour sa première course en Irlande, Footpad redescendait de catégorie. Il s’est logiquement imposé, sans forcer. Il a tout fait de lui-même et son jockey, Ruby Walsh, était loin d’être fatigué à l’issue de la course. Toujours en deuxième position, alors que le rythme était peu élevé sur une piste très lourde, Footpad a entamé son rapproché à l’entrée de la ligne droite. De lui-même, il est venu à la hauteur de l’animateur, Jazz Ranger (Bushranger), au saut de l’avant-dernière claie, puis il s’est détaché. Il a assuré le saut de la dernière claie avant de creuser l’écart sur ses adversaires, comme s’il s’agissait d’un travail du matin. Sur ce qu’il a fait depuis qu’il est à l’entraînement chez Willie Mullins, Footpad a le droit de courir le Triumph Hurdle (Gr1) à Cheltenham. « Il a fait ce qu’il avait à faire, a déclaré Willie Mullins. Il a mieux sauté qu’à Leopardstown et courra le Spring Juvenile Hurdle (Gr1) à Leopardstown, le 6 février. Je pense encore que c’est un cheval pour le Triumph Hurdle (Gr1). »

Rappelons que Footpad avait débuté sa carrière chez Robert Collet. Il avait été jugé digne de débuter dans le Prix Wild Monarch (L), finissant septième. Puis il avait terminé deuxième du Prix de Pouilly, tout près de Punch Nantais (Puit d’Or), à Auteuil, avant d’être vendu.

Côté origines, Footpad appartient à une bonne famille Wertheimer & Frère. Il est le fils de Willamina (Sadler’s Wells), gagnante d’une course en plat, discipline à laquelle elle s’est exclusivement consacrée. Avant Footpad, elle a donné Wanaba (Anabaa), troisième du Prix Amadou (Gr2), et Wild Mania (King’s Best), troisième du Prix Hopper (L). La deuxième mère de Footpad, Animatrice (Alleged), a gagné les Prix de Malleret (Gr2) et de la Nonette (Gr3) et s’est classée troisième des Oaks d’Epsom (Gr1). Elle a produit Sadler’s Flag (Sadler’s Wells), gagnante du Prix de Royaumont (Gr3). Il s’agit de la famille de l’étalon Poliglote.