Laissez dire débute victorieusement

Autres informations / 12.01.2016

Laissez dire débute victorieusement

PAU, LUNDI

 PRIX DE BIDART (PELOTON A)

LAISSEZ DIRE DÉBUTE VICTORIEUSEMENT

Engagé dans le Prix Frascati, le 22 juin à Auteuil, Laissez Dire (König Turf) a finalement débuté sur les obstacles dans le Prix de Bidart (peloton A), ce lundi à Pau. Le cheval de Guy Cherel, qui défend aussi l’entraînement de ce dernier, a gagné avec de la marge. Ses premiers pas dans les rangs des sauteurs ont ainsi été marqués par un succès.

Toujours dans le groupe de tête, Laissez Dire a pris le meilleur au dernier passage en face. Il est entré en tête dans la ligne droite et a facilement repoussé les attaques sur le plat. Laissez Dire s’est même détaché pour finir. « C’est un poulain que nous estimons beaucoup, qui a des facilités, a dit David Cottin, jockey de Laissez Dire, au micro d’Equidia. C’est un vrai cheval de course. »

Laissez Dire a devancé Air Force Royal (Soldier of Fortune), Prettming (Charming Groom) et Tonnerre d’Ainay (Martaline). Ce dernier a fait un bel effort, le long de la corde, à l’entrée de la ligne droite. Un effort qu’il a bien prolongé jusqu’au bout. Il devrait rapidement ouvrir son palmarès.

 

Une mère double gagnante à Auteuil

Élevé par madame Ventrou et Guy Cherel, Laissez Dire est un fils de König Turf et de Smaya (Smadoun), lauréate des Prix Bay Archer et Aladdin à Auteuil. Avant Laissez Dire, Smaya a produit un autre lauréat, Cadayos (Califet), vainqueur de cinq courses.