Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les grands vainqueurs du meeting d’obstacle cagnois 2015/2016

Autres informations / 12.01.2016

Les grands vainqueurs du meeting d’obstacle cagnois 2015/2016

LES GRANDS VAINQUEURS DU MEETING D’OBSTACLE CAGNOIS 2015/2016

Le meeting d’obstacle cagnois s’est conclu ce dimanche 10 janvier avec les grandes finales que constituent le Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3), les Prix André Masséna et Christian de l’Hermite (Ls) ainsi que la Grande Course de Haies de Cagnes (L). Du 7 décembre au 10 janvier, dix réunions ont eu lieu sur les obstacles azuréens. Qui sont les grands lauréats du meeting 2015/2016 chez les propriétaires, éleveurs, entraîneurs et jockeys ? Découvrez-le en lisant notre dossier "statistique" (données France Galop).

 

• PROPRIÉTAIRES

XAVIER KEPA, MEILLEUR PROPRIÉTAIRE DU MEETING

Xavier Kepa s’est imposé en tête de la liste des propriétaires du meeting d’obstacle cagnois, avec deux succès et neuf places, pour dix-neuf partants et 139.330 euros de gains. Il s’est distingué grâce à Hawk the Talk (Hawk Wing), vainqueur du Prix de la Picardie, un gros handicap sur les haies, Champ de Bataille (Dream Well), deuxième de la Grande Course de Haies de Cagnes (L), et Estraline (Martaline), gagnante d’une course. Xavier Kepa a devancé trois entraîneurs qui sont également présents dans la colonne des propriétaires… Dans l’ordre, il s’agit de Patrice Lenogue, qui loue Gary Charm (Ballingarry), lui aussi lauréat d’un gros handicap, ou encore La Madeline (Creachadoir), troisième du Prix André Masséna (L), de Yannick Fouin, propriétaire notamment de Redfamily (Mr Sidney), gagnant du Prix Christian de l’Hermite (L), et de Yannick Fertillet, propriétaire de son espoir Chiparus (Silver Frost), vainqueur du Prix André Masséna (L). 

 

ÉLEVEURS

MATHIEU BOUTIN, TÊTE DE LISTE CHEZ LES ÉLEVEURS

Entraîneur en plat, Mathieu Boutin a eu quelques sauteurs sous ses couleurs chez Yannick Fouin. C’était le cas par exemple de Samagas, vainqueur du Prix Hopper (L) à Enghien. Pour le meeting d’obstacle cagnois, il a conclu tête de liste des éleveurs avec quatre victoires et 14.836 euros de primes totales. Son titre, il l’a obtenu notamment grâce à Intrinsèque (Davidoff) et La Madeleine (Creachadoir), respectivement deuxième et troisième du Prix André Masséna (L). La deuxième place du classement des éleveurs revient à Gérard Laboureau, qui a élevé Flavin (Pomellato), lauréat du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3). Henri Poulat conclut à la troisième place. Il est l’éleveur et le propriétaire de Buck’s Bank (Trempolino), lauréat du Prix du Comté de Nice (L) et deuxième du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3).

 

• ENTRAÎNEURS

YANNICK FOUIN CONSERVE SON TITRE

Comme lors du précédent meeting, Yannick Fouin est tête de liste des entraîneurs. Il a gagné quinze courses et pris trente-six places pour 476.115 euros. Pour rappel, le professionnel mansonnien avait récolté 431.285 euros lors du meeting 2014/2015. Il a un taux de réussite de 68 % dans les cinq premiers et de 20 % à la victoire. Yannick Fouin est l’entraîneur de Redfamily (Mr Sidney), lauréat du Prix Christian de l’Hermite (L), et de Buck’s Bank (Trempolino), deuxième du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3) et lauréat du Prix du Comté de Nice (L). Dixième l’année dernière, Yannick Fertillet a réalisé un beau meeting avec douze vainqueurs pour 372.040 euros de gains. Il est l’entraîneur et propriétaire de Chiparus (Silver Frost), facile lauréat du Prix André Masséna (L). Au classement, il devance Patrice Lenogue, troisième, David Windrif, quatrième et Patricia Butel, cinquième.

• JOCKEYS

DAVID COTTIN L’EMPORTE À LA LUTTE

Cravache d’argent 2015, David Cottin a effectué de nombreux allers-retours entre Pau et Cagnes-sur-Mer cet hiver. Il a été récompensé de ses efforts, car, avec huit succès, il est le jockey tête de liste du meeting. Il a été le partenaire de Chiparus (Silver Frost), Buck’s Bank (Trempolino) ou encore Hilton Jelois (Hannouma). David Cottin devance Kévin Nabet, lequel a monté six gagnants et doit partager la deuxième place avec Baptiste Meme et Dylan Ubeda.

CAGNES CÔTÉ SPORT

En dix réunions sur les obstacles cagnois, nous avons vu quelques bons chevaux à l’œuvre. La révélation et véritable espoir de ce mois de courses demeure Chiparus (Silver Frost). Le pensionnaire de Yannick Fertillet a remporté deux courses à Cagnes, dont le Prix André Masséna (L) où il s’est détaché avec une grande aisance dans la phase finale. Posé dans un parcours et encore immature selon son entraîneur, il devrait monter en puissance. Il a tous les atouts pour répéter à Auteuil. Chiparus est de loin le meilleur 4ans vu à l’œuvre cet hiver sur la Côte d’Azur. Chez les chevaux d’âge, Flavin (Pomellato) et Buck’s Bank (Trempolino), respectivement premier et deuxième du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3), ont la qualité pour répéter à Enghien dans les bonnes courses.