L’hommage à l’élevage leigh

Autres informations / 13.01.2016

L’hommage à l’élevage leigh

KEENELAND

L’HOMMAGE À L’ÉLEVAGE LEIGH

La dispersion des effectifs de Sarah Jane Leigh, décédée en septembre dernier, a animé la première journée de la vente mixte de Keeneland, lundi. Le deux top prices de cette session proviennent en effet de cet élevage, et les deux ont été achetées par Virginia Kraft Payson, de Payson Stud. La première, Summer Solo (Arch) a été adjugée 700.000 dollars. Cette troisième des Belmont Oaks Invitational Stakes (Gr1) était présentée pleine de Ghostzapper. Elle est issue d’une famille bien connue en France : Summer Solstice (Caerleon), sa mère, a gagné le Prix de Thiberville (L) pour l’entraînement de Jonathan Pease et les couleurs de Gerard Leigh, le père de Sarah. Summer Solstice est par ailleurs une sœur d'Act One (In the Wings). Juste après, la sœur de Summer Solo, Summer Sweet (More than Ready), âgée de 2ans, a atteint les 550.000 dollars. Virginia Kraft Payson est ainsi revenue aux affaires, elle qui, de son propre aveu, n’avait pas enchéri elle-même sur un cheval depuis trente ans. Elle s’est même offert le luxe de battre Ted Voute, qui enchérissait également sur la 2ans et a déclaré que s’il l’avait obtenue, la pouliche serait allée à l’entraînement chez André Fabre. Elle ira finalement chez un autre Français, mais installé aux États-Unis, Christophe Clément, qui a également sous sa responsabilité sa sœur de 3ans, Summer Candy (Candy Ride).

Grâce aux différentes dispersions, cette première session a vu ses indicateurs progresser nettement. Le prix moyen est en hausse de 21,2 %, à 74.897 dollars, et le médian progresse de 12,86 %, à 39.500 dollars. Le pourcentage de vendus est lui aussi en nette progression, passant de 66,8 % à 75,8 %. Le chiffre d’affaires s’établit quant à lui à 13.631.000 dollars, progressant de plus d’un million de dollars par rapport à l’an dernier.