Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Lucayan, un deuxième lauréat classique au haras de saint-vincent

Autres informations / 28.01.2016

Lucayan, un deuxième lauréat classique au haras de saint-vincent

LUCAYAN, UN DEUXIÈME LAURÉAT CLASSIQUE AU HARAS DE SAINT-VINCENT

LUCAYAN

Turtle Bowl et La Vltava, par Grand Lodge

1er Poule d’Essai des Poulains (Gr1), Hollywood Turf Cup Stakes (Gr2), Prix Aymeri de Mauléon (L), 2e American Handicap, Del Mar Handicap, San Luis Rey Stakes (Grs2), Prix Omnium II (L), 3e John Henry Turf Championship Stakes, San Marcos Stakes (Grs2). Stationné au haras de Saint-Vincent (64) - 2.500 euros H.T. poulain vivant pour les pur-sang. Conditions spéciales pour les juments black types. 1.250 € H.T. poulain vivant pour les AQPS.

 

Après une première année d’activité en Espagne, Lucayan (Turtle Bowl) va faire la monte près de Pau. Avec Anabaa Blue (Anabaa), il est le deuxième gagnant d’une épreuve classique à intégrer la cours des étalons du haras de Saint-Vincent. Lauréat dès sa première sortie à 2ans, Lucayan a couru jusqu’à l’âge de 5ans, avant de rentrer saint et net au haras. En course, il a battu les lauréats de Gr1 Dabirsim (Hat Trick), Amaron (Shamardal), Jeranimo (Congaree), Teaks North (Northern Afleet), Holding Glory (Public Purse) et Drill (Lawyer Ron).

 

Soutenu par ses propriétaires

Animateur du haras de Saint-Vincent, Thierry Dalla Longa nous a déclaré au sujet de sa nouvelle recrue : « Je suis très heureux de l’accueillir pour la prochaine saison de monte. C’est un gagnant classique sur 1.600m grâce à son titre dans le Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Il a aussi gagné un Gr2 sur 2.400m aux États-Unis. C’était un cheval doué et courageux, avec une vraie pointe de vitesse. Lucayan a aussi comme atout d’être un fils de Turtle Bowl, dont la production ne cesse de se signaler et qui a été exporté au Japon. C’est donc un premier choix pour les juments issues de familles qui ont bien croisé avec Turtle Bowl. Lucayan est très connu dans la région puisqu’il était entraîné par François Rohaut. Il a été l’un des porte-drapeau de la filière hippique locale et c’est en toute logique qu’il est de retour dans la région pour y faire la monte. Il faut ajouter que ses propriétaires, Anthony Forde et Ahmed Mouknass, sont très actifs sur les marchés des yearlings. C’est une chance pour les éleveurs de notre région car ils ont à cœur de soutenir leur étalon auquel ils sont très attachés. Nous allons nous aussi le soutenir. Lors de sa première année de monte, en 2015, en Espagne, il a sailli une quarantaine de juments, dont plusieurs black types

 

Un pedigree original

Turtle Bowl (Dyhim Diamond), le père de Lucayan, n’a officié que quatre saisons en France, avant d’être exporté. Il s’est rapidement distingué en produisant les black types Lucayan, lauréat de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), French Fifteen, vainqueur du Critérium International (Gr1), Candide, gagnant du Prix Thomas Bryon (Gr3), Katie's Diamond, Pleuven, Honneur au Roi, Ivan, Grozny, Anahita, Il Segreto, Face Surface, Belgian Gentleman… La mère de Lucayan est quant à elle issue d’une grande famille, celle de la championne Miesque (Nureyev), dont sont issus Kingmambo (Mr Prospector), East of the Moon (Private Account), Tapestry (Galileo), Six Perfections (Celtic Swing)… Cet élève de Jean-Pierre Colombu présente par ailleurs un pedigree très original car indemne de Sadler’s Wells (Northern Dancer), Danehill (Danzig), Kendor (Kenmare), Linamix (Mendez)… soit certains des courants de sang les plus répandus dans la jumenterie française. Lucayan est donc facile à croiser sur le papier, mais également sur le plan du modèle.

 

Un modèle attrayant

François Rohaut, l’entraîneur de Lucayan, nous avait confié en novembre 2015 : « L’arrivée de Lucayan en France est une bonne nouvelle et je compte lui envoyer des juments. C'était un vrai cheval de course, avec un excellent mental. C'est aussi un très joli cheval, très équilibré dans son modèle. » À ce sujet, Thierry Dalla Longa précise : « Si je devais résumer mon impression sur ce cheval, je dirais "pointe de vitesse, calme, régularité et solidité". C’est aussi un étalon qui se distingue physiquement car son modèle est excellent. Les éleveurs qui sont venus le voir ont tous acheté une saillie. C’est un cheval bien dessiné, très élégant, avec une belle tête et une très belle épaule. Il toise 1,65 m. Sa locomotion est très fluide et son physique homogène. Il était facile à l’entraînement et c’est la même chose au haras. »

 

Liens vidéo :

Poule d’Essai des Poulains : https://youtu.be/UhlrkL3JqbA