Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Max do brazil, deux sur deux

Autres informations / 18.01.2016

Max do brazil, deux sur deux

PAU, DIMANCHE

 PRIX JOSEPH DE GONTAUT-BIRON

MAX DO BRAZIL, DEUX SUR DEUX

Max do Brazil (Blue Brésil) est resté invaincu pour sa deuxième sortie dans le Prix Joseph de Gontaut-Biron. Le représentant et pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé a patienté en deuxième/troisième position d’une course menée par le très allant Optimus Prime (Deportivo). Ce dernier a mené détaché, comme il aime à le faire, émaillant son parcours de petites fautes. Il s’est montré lutteur jusqu’au bout mais n’a rien pu faire contre la fin de course de Max do Brazil. Il a conservé la deuxième place à la lutte face à Konilez (König Turf), vu parmi les premiers mais plutôt côté corde, dans une portion de terrain plus pénible.

Max do Brazil confirme ses bons débuts, où il avait déjà montré une bonne capacité d’accélération sur le plat. Il s’impose de six longueurs. François Pamart, son jockey, a déclaré au micro d’Equidia : « Aujourd’hui, il était à son boulot. Il savait qu’il était sur le champ de course. C’est un grand cheval, costaud et très lourd. Il faut donc le solliciter jusqu’au bout sans quoi il peut s’arrêter. Je pense que c’est un cheval d’avenir. Il est très banal le matin, il ne paye pas de mine. Mais l’après-midi, il sait où il se trouve. C’est de bon augure pour la suite. »

 

Le frère de deux vainqueurs

Élevé par la Sea de la Sapinière, Max do Brazil est un fils de Blue Brésil et de Lili Valley (Cadoudal), vainqueur de six steeples et une course de haies. Lili Valley a commencé sa carrière chez Yannick Fertillet avant de la poursuivre chez Guillaume Macaire.

Au haras, elle a donné trois gagnants en plus de Max do Brazil : The Great Valley (Malinas), lauréat sur les haies de Bordeaux en débutant, Starlit Rose (Malinas), vainqueur d’une course sur le steeple, et Good Man (Al Namix), deux fois lauréat sur les obstacles.