Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Muarrab sur sa lancée

Autres informations / 14.01.2016

Muarrab sur sa lancée

MEYDAN (AE), JEUDI

 DUBAWI STAKES (L)

MUARRAB SUR SA LANCÉE

Gagnant des Garhoub Stakes (L) par plus de cinq longueurs, bien que top weight de la course, Muarrab (Oasis Dream) a les moyens de remporter ces Dubawi Stakes (L), préparatoire au prochain Dubai Golden Shaheen (Gr1). Le représentant de Shadwell avait auparavant signé une rentrée victorieuse à Jebel Ali. La forme est là et il peut continuer sur sa lancée. Muarrab avait conclu deuxième de ces Dubawi Stakes en 2015, battu par Reynaldothewizard (Speightstown), qu’il retrouvera. Ce dernier adore Meydan, où il s’est illustré au niveau Groupe. Il a couru deux fois sur la piste en dirt de l’hippodrome, pour deux succès. Il s’est ensuite blessé et a dû faire l’impasse sur le Dubai Golden Shaheen, épreuve qu’il avait remportée en 2013. En valeur pure, Reynaldothewizard a les moyens de remporter ces Dubawi Stakes pour la deuxième année consécutive. Mais il est désormais âgé de 10ans et il aura peut-être besoin d’une course après cette longue absence et cette blessure.

Krypton Factor (Kyllachy) a lui aussi brillé au niveau Groupe à Meydan. Il effectue une grande rentrée, n’ayant pas couru depuis son échec dans le Dubai Golden Shaheen 2015. Il avait remporté ce Gr1 en 2012. Krypton Factor est âgé de 8ans et la piste en dirt de Meydan ne l’a peut-être pas aidé. Il s’est tout de même placé de Gr3 sur cette piste et a la valeur d’un tel lot.

Élève de Skymarc Farm, Let’sgoforit (Verglas) sera le top weight de ces Dubawi Stakes et ne trouvera pas une mission facile. Ce concurrent arrive de Suède, où il est l’une des valeurs sûres dans les bonnes courses sur le dirt. Il va pour la première fois se produire en dehors de la Scandinavie et il faudra apprécier la façon il s'adaptera à Dubai et à la piste de Meydan. Il reste sur trois succès consécutifs dans son pays et peut créer une petite surprise. Speed Hawk (Henny Hughes) a son mot à dire pour une place. Kifaah (Dubawi), irréprochable à Meydan, peut monter sur le podium mais il lui sera difficile de prendre sa revanche sur Muaarab, qui l’a nettement battue décembre dernier.