Des nouvelles de viserano et robert le diable

Autres informations / 17.02.2016

Des nouvelles de viserano et robert le diable

ACA

DES NOUVELLES DE VISERANO ET ROBERT LE DIABLE

Ce mardi, à Chantilly, Didier Prod’homme nous a donné des nouvelles de deux de ses pensionnaires, Viserano (Rock of Gibraltar) et Robert le Diable (Dutch Art), dont les programmes pour la saison 2016 commencent à se dessiner.

Photo : Didier Prod’homme

Changement de cap pour Viserano

Troisième du Prix de la Californie (L, 1.600m) dimanche, Viserano va donner un nouveau cap à son programme. Didier Prod’homme nous a expliqué : « J’ai envie de rallonger Viserano et, s’il est bien en mars, nous allons l’amener sur le Prix La Force [Gr3, 2.000m, le 3 avril à Saint-Cloud, ndlr]. Dimanche, sa performance est satisfaisante. Le désavantage, c’est que les gens connaissent sa tactique de course, aussi s'est-il retrouvé avec deux chevaux sur son porte-bagages. Mais ce sont les courses, il n’y a rien de mal à cela. Je le trouve plus calme et cela lui a fait du bien de venir à Cagnes, de se trouver le matin dans un autre environnement, avec des trotteurs. Il est bien rentré de sa course et c’est déjà une victoire, car il m’est arrivé de "faire de la casse" sur la P.S.F. de Cagnes. Ils ont bouclé le parcours en 1’34’’12 dimanche, ce qui est un temps assez exceptionnel pour les 3ans. J’ai envie de rallonger Viserano plutôt que de le raccourcir, car, finalement, c’est un cheval qui "va tout le temps". Sa mère est par Sinndar et on retrouve de la tenue dans son pedigree maternel. Pauline, qui s’en occupe le matin, travaille souvent le fond avec lui. À ce jour, l’idée est donc de changer de cap et de le rallonger plutôt que de l’amener sur le chemin qui mène à la Poule d’Essai. Il sera engagé, au cas où, dans cette épreuve, ainsi que dans le Prix du Jockey Club ».

Photo : Viserano

Objectif Angleterre pour Robert le Diable

Robert le Diable n’a plus été revu en compétition depuis sa onzième place dans le Prix Maurice de Gheest (Gr1), en août dernier. Il s’était blessé lors de cette épreuve, mais il est revenu à l’entraînement. Didier Prod’homme, nous a confié : « Dans le Prix Maurice de Gheest, il s’est fait "galoper dedans". Il a eu une fracture du métacarpien rudimentaire au postérieur droit. Après avoir eu du repos, il est revenu à l’entraînement. L’idée est de lui faire courir les gros handicaps anglais. C’est un challenge qui plaît à son propriétaire irlandais et, l’an dernier, Robert le Diable avait pris la deuxième place d’un gros handicap à Royal Ascot. Nous allons le préparer gentiment et il devrait revenir dans une Listed ou une course à conditions en France, avant d’aller sur les handicaps britanniques. »

 

Photo : Robert le Diable