Des nouvelles des champions de l’écurie "gallorini

Autres informations / 05.02.2016

Des nouvelles des champions de l’écurie "gallorini

ACA

 

DES NOUVELLES DES CHAMPIONS DE L’ÉCURIE "GALLORINI"

 

Jean-Paul Gallorini nous a donné des nouvelles de plusieurs de ses protégés les plus talentueux en vue de la saison à venir. Cette année, dans les Groupes, le professionnel mansonnien pourra compter notamment sur Kotkikova XX (Martaline), Shannon Rock (Turgeon), Le Grand Lucé (Dream Well), Hippomène (Dream Well) ou encore Saint Richard (Turgeon). Mais pas seulement…

 

Kotkikova au travail de fond

Tombée dans le Prix The Fellow (Gr3), la championne Kotkikova a dû faire l’impasse sur le reste de l’automne. Elle sera revue en 2016, où elle aura de hautes ambitions. « Kotkikova a été opérée du métacarpien, nous a dit Jean-Paul Gallorini. Si nous ne l’avions pas fait, elle aurait pu claquer. Tout a été fait en professionnel. Elle a repris le travail de fond et cela se passe bien. La reprise des courses est encore loin et nous avons le temps. Une fois qu’elle sera défraîchie, elle ira plus vite. Nous allons en discuter avec son entourage, mais elle pourrait faire sa rentrée en haies, peut-être même courir deux épreuves dans cette discipline avant de retourner en steeple. »

 

Shannon Rock est magnifique

Lauréat d’un Prix La Haye Jousselin (Gr1) et quatre fois deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), Shannon Rock fait partie des valeurs sûres chez les steeple-chasers d’âge. « Il est arrivé il y a deux jours à l’écurie et il est magnifique. C’est bien simple, j’ai dit à ses propriétaires : « Vous vous êtes trompés, vous m’avez envoyé un yearling ? » Il se remet au travail et ne recourra pas en haies. Son programme sera étudié en temps utile. »

 

Le Grand Lucé est de retour

Absent depuis son succès dans le Prix Orcada (Gr3) 2014, Le Grand Lucé reviendra en piste cette année. Ce sera même l’une des grandes attractions sur les haies face à Blue Dragon XX (Califet). « Le Grand Lucé a été arrêté une année. Mais comme il ne s’était jamais reposé, c’était un mal pour un bien. Il a fait son canter avec mes autres bons chevaux et il était très, très bien. Il va faire partie des bons chevaux d’Auteuil sur les haies, à l’image de son compagnon de casaque, Hippomène. Ce dernier a repris le travail et il est bien. »

 

Saint Richard, un poulain très estimé

Deuxième du Prix Petit Bob sur le steeple d’Auteuil, l’imposant Saint Richard est appelé à devenir l’un des meilleurs steeple-chasers de sa génération. « C’est un poulain que je tiens en haute estime. J’avais eu envie de le débuter directement en steeple, mais nous n’avons pas été plus royalistes que le roi et il a effectué ses débuts dans le Prix Finot (L) à Auteuil. Ensuite, il est tombé à la rivière du huit, puis il a fini deuxième. Nous l’avions couru après sa chute pour lui redonner confiance. Je pense que c’est un cheval qui devrait courir les très bonnes épreuves. »

 

Femme en Or, une pouliche tardive

Femme en Or (Astarabad) a débuté victorieusement, avec les œillères, dans le Prix Pré Catelan à Auteuil. « C’est une bonne pouliche. Le matin, elle n’avançait pas et c’est pourquoi elle a débuté avec les œillères. Elle l’a fait facilement en débutant et son jockey, Felix de Giles, nous a dit que c’était une championne en descendant de cheval. »

 

Bulkov vers Enghien

Pas encore gagnant, Bulkov (Zambezi Sun) a terminé deuxième du Prix Général de Saint-Didier (Gr3) à Enghien. Il devrait ouvrir rapidement son palmarès cette année. « Dans le Gr3 à Enghien, il est tombé face au champion Device. Nous allons le garder pour Enghien. »

 

Chanducoq, le meilleur 2ans de l’écurie

Vainqueur du Prix Tanerko (B) à Saint-Cloud, Chanducoq (Voix du Nord) a été le meilleur 2ans de l’écurie en 2015. « Ce propre frère de Ceasar’s Palace a bien gagné à Saint-Cloud alors qu’il a des origines d’obstacle. Il a passé le poteau en étant arrêté. Allons-nous le mettre sur les obstacles tout de suite ? Je ne sais pas. Nous verrons. Il devrait d’abord courir en plat et nous aviserons en fonction de sa performance. Il n’a pas de programme établi. » Ceasar’s Palace ne va pas recourir après sa blessure survenue lors de son facile succès dans le Prix Paiute à Enghien. « Nous allons le soigner. Je respecte le cheval et je souhaite son bonheur. Comme tous mes chevaux, je le soigne comme s’il devait recourir. Il va faire encore deux mois de box, puis nous le mettrons au paddock au haras. »

 

Chiron de Sormain, un élément en devenir

AQPS de 4ans encore inédit, Chiron de Sormain (My Risk) est un cheval d’avenir. Il est très bien né puisqu’il est le fils de l’excellente Kario de Sormain (Gunboat Diplomacy), lauréate des Prix Georges Courtois (Gr2) et Héros XII (Gr3). « Chiron de Sormain est sûrement un bon cheval. Il ressemble aux anciens AQPS. Il travaille bien et je l’estime. Mais il est encore bébé. Il devrait débuter dans une course pour 4ans débutants [Prix de l’Yonne, ndlr]. »