Des nouvelles fraîches de l’armada de guillaume macaire

Autres informations / 24.02.2016

Des nouvelles fraîches de l’armada de guillaume macaire

ACA

DES NOUVELLES FRAÎCHES DE L’ARMADA DE GUILLAUME MACAIRE

Entraîneur tête de liste dans la discipline de l'obstacle en 2015, avec un record de 282 succès et 6.894.800 euros de gains, Guillaume Macaire nous a donné des nouvelles de quelques-uns de ses meilleurs éléments. De ses pensionnaires au potentiel de "Grand Steeple" à ses 4ans, il a passé en revue plusieurs chevaux de Groupe dont il a la responsabilité.

LES CHEVAUX AU POTENTIEL DE "GRAND STEEPLE"

Storm of Saintly vers le Prix Jean Doumen

Victime d’une verrue cancéreuse après sa victoire dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) 2014, Storm of Saintly (Saint des Saints) est revenu à la compétition en 2015 et s'est révélé aussi fort qu’il l’était auparavant. Il a notamment séduit lors de sa démonstration dans la Grande Course de Haies de Fontainebleau. Le cheval de Jeannot Andt a pris de la force et, si tout va bien, il comptera parmi les adversaires les plus sérieux de Milord Thomas (Kapgarde) dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Sa rentrée est programmée sur les haies d’Auteuil, le 6 mars, dans le Prix Jean Doumen. « Storm of Saintly va bien. Comme les personnes qui prennent de l’âge, il s’étoffe avec le temps. Il est très beau et travaille bien. Il a montré qu’il était revenu à un bon niveau. Il va courir le Prix Jean Doumen, dont les conditions indiquent qu’il ne faut pas avoir reçu deux allocations en 2015, ce qui est son cas. À Fontainebleau, face à une opposition meilleure que lors de sa rentrée, il s’est imposé plaisamment. Il était au-dessus des autres. À Strasbourg, il était tombé à la dernière haie, ce qui lui était également arrivé dans le Prix Maurice Gillois. Cela se produit car il est trop facile. En steeple, il peut prétendre à toutes les épreuves, et nous réfléchirons au chemin que nous lui ferons prendre pour aller vers le "Grand Steeple". »

Le "Clermont-Tonnerre" ou la "Source" pour So French

Lauréat du Prix Maurice Gillois (Gr1), le 5ans So French (Poliglote) pourrait croiser le fer avec ses aînés dès ce printemps. Le choix de sa course de rentrée n’est pas encore arrêté. « So French pourrait participer soit au Prix Robert de Clermont-Tonnerre, soit au Prix de la Source sur les haies. Il n’a pas encore tout montré. Après son succès dans le Prix Finot et suite à sa quatrième place dans le Prix Piomarès, il avait eu une petite fêlure. Il avait alterné des périodes au box et du préentraînement. Je l’ai récupéré en juillet l’an dernier, il a gagné pour ses débuts en steeple à Dieppe, puis a suivi la même voie que Milord Thomas. Nous étions très confiants préalablement au Prix Maurice Gillois, et il a répété dans le Prix Morgex. Je ne crois pas que la distance du Grand Steeple lui poserait un problème. C’est une question de gestion. Et puis c’est un cheval cool, comme son frère Device. »

L’année d’As d’Estruval ?

L’imposant As d’Estruval (Nickname) a été l’une des sensations sur le steeple d’Auteuil ces derniers mois. Impressionnant vainqueur du Prix Fondeur (L), il est fait pour courir le "Grand Steeple". Lui aussi devrait effectuer sa rentrée le 6 mars à Auteuil, dans la première étape qui mène à la grande épreuve du 22 mai. « As d’Estruval est très bien. Il va faire sa rentrée dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre. Il a progressé. C’est maintenant qu’il doit nous montrer ce dont il est capable. Il a eu un problème osseux et le temps l’a stabilisé. C’est un cheval qui a de l’abattage. Il fait partie de mes pensionnaires qui pourraient courir le "Grand Steeple". »

LES 4ANS

Rentrée programmée dans le Prix d’Indy pour Device

Device (Poliglote) est le meilleur de sa promotion, derrière Chimère du Berlais (Martaline). Il a gagné les Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) et Général de Saint-Didier (Gr3), tout en se classant troisième du Prix Cambacérès (Gr1) après avoir été contrarié. Le Prix Alain du Breil (Gr1) sera son objectif du premier semestre. « Device est devenu cool. Il est bien et nous allons courir le Prix d’Indy (Gr3, 19/03). Le but sera d’aller sur le Gr1 [Prix Alain du Breil, ndlr]»

Un trio pour le Prix Duc d’Anjou

Respectivement premier et deuxième du Prix Congress (Gr2), Punch Nantais (Puit d’Or) et Buddy Banks (Saint des Saints) seront accompagnés par Politikar (Poliglote), invaincu en deux sorties en steeple, dans le Prix Duc d’Anjou (Gr3, 12/03). « Buddy Banks, Punch Nantais et Politikar vont aller sur le Prix Duc d’Anjou. Avec ce dernier, nous avons pris le soin de le courir dans le Prix Camille Duboscq (L, 3e). L’idée est de progresser avec le temps vers le Gr1 [Prix Ferdinand Dufaure, ndlr]. »

Class Conti, un sauteur d’exception

Class Conti  (Poliglote) est invaincu en deux courses sur les haies d’Auteuil. Promis à un grand avenir, il sera revu sur les "balais"  de la butte Mortemart. « Class Conti ira sur le Prix de Marsan. Nous ne pensons qu’à cette course et nous aimerions le garder novice en steeple, à cause de son frère Silviniaco Conti notamment. Class Conti saute comme un chat, il n’a rien à voir avec son frère au même âge. Silviniaco Conti était plus besogneux. Il était moins fleuri que Class Conti, il n’avait pas les mêmes tissus. Class Conti est du bois dont on fait les gagnants de "Grand Steeple". Nous ne sommes pas pressés avec lui. L’an dernier, il était moins à l’aise sur un sol gras, ce qui ne l’a pas forcément aidé. Il l’a fait sur sa classe. Je l’avais reçu tard et je prends mon temps. Là, il a été en thalassothérapie, il est bien. On ne trouve pas tous les jours des chevaux comme lui. »

Callia d’Oudairies et Saint Goustan Blue pour Enghien

Promu Gr3 cette année, le Prix Hopper devrait être l’objectif printanier de Callia d’Oudairies (Saint des Saints) et Saint Goustan Blue (Blue Brésil), respectivement première et deuxième du Prix Roger de Minvielle (L) cet automne à Enghien. « Callia d’Oudairies et Saint Goustan Blue devraient viser le Prix Hopper (Gr3, 20/04). Callia d’Oudairies pourrait effectuer sa rentrée à Lyon et aller directement sur le Gr3. Dans la logique, concernant Saint Goustan Blue, nous pourrions le faire rentrer en haies, en province, puis aller sur le Prix Hopper. »

Vizir d’Estruval, un cheval de grande classe

Vizir d’Estruval (Cachet Noir) a fait une réapparition victorieuse sur les haies de Toulouse dans le Prix du Mirail, ce mardi. Ce cheval appartenant à Bernard Le Gentil, son épouse et Palmyr Racing, a gagné d’importantes courses comme les Prix Nupsala, Coq Gaulois et Xavier de Chevigny à Auteuil. C’est un vrai cheval de haut niveau. « Vizir d’Estruval a fait une bonne rentrée victorieuse à Toulouse, avec la manière, après une absence de quatre cent cinquante jours. C’est vraiment un cheval de classe que j'apprécie. Nous allons lui composer un programme protégé. Il avait eu une alerte à une jambe et a été longtemps absent. Il est exceptionnel dans sa locomotion et a un style terrible sur l’obstacle. »

SIR TONY MCCOY CHEZ GUILLAUME MACAIRE

Tony McCoy a fait une halte chez Guillaume Macaire il y a quelques jours. Il n’était jamais venu monter à l’entraînement pour le professionnel royannais, même s’il s’était mis en selle pour lui en course. Toute l’écurie était ravie d’accueillir cette « légende vivante », comme l’a rappelé Guillaume Macaire. L’homme aux vingt titres de Champion jockey sur les obstacles a essayé quelques 3ans.